La CITROËN CX fête sa 40ème bougie

 

Révélée au salon de l’Automobile à Paris en 1974, la CITROËN CX souffle aujourd’hui ses 40 bougies, laissant derrière elle le souvenir d’un véhicule plein d’audace et de style. C’est en répondant de manière toujours plus créative aux problématiques de l’époque que la CX a su imposer ses avancées en matière de technologie notamment avec le moteur Diesel à Turbo compresseur, la version GTi, mais aussi en matière de bien-être avec la suspension hydropneumatique.

C’est en 1974, au Salon de l’Automobile de Paris, que CITROËN dévoile, pour la première fois, la CX 2000. Réputée pour son confort, son ergonomie et sa tenue de route, la CX obtient l’année de son lancement les prix de la «Voiture de l’année», le «Prix de la sécurité» ainsi que celui du style («Award Auto Style»).

Citroen-CX-2000-1978

Dessinée par Robert Opron, cette berline bicorps de 4,63 mètres de long est la première en son genre à être équipée d’un moteur Diesel dans l’histoire de la Marque. Avec ce modèle, CITROËN conquiert le marché des grandes routières européennes en proposant une alternative aux moteurs essences.

En effet, un an après le choc pétrolier de 1973, la Marque, soucieuse déjà à l’époque des coûts d’utilisation, innove alors pour offrir des moteurs efficients aussi bien en agréments de conduite qu’en consommation de carburant. L’aérodynamique de ce modèle joue par ailleurs un rôle primordial dans ces recherches, puisque l’acronyme CX illustre son faible coefficient de pénétration dans l’air.

Les années suivantes, la Marque poursuit ses améliorations technologiques et fait évoluer la CX notamment avec l’apparition d’une version break en 1975, une version sportive 2400 GTi à injection électronique en 1977, considérée alors comme la plus rapide des routières françaises, ou encore une offre Prestige allongée de 28 cm en 1978.

Reconnue pour son style et son audace technologique, la CX fut aussi un véhicule de grand confort. Elle hérite de la suspension hydropneumatique à hauteur constante de la DS ce qui lui offre une tenue de route irréprochable mais aussi de la direction assistée asservie à la vitesse avec retour automatique en ligne droite héritée de la SM de 1970.

Confort que l’on retrouve également dans ses innovations au profit d’une plus grande facilité d’usage. En effet, l’innovation C-matic, convertisseur de couple, supprime la pédale d’embrayage et libère l’espace pour plus d’aisance. Sans oublier le design intérieur qui, pour offrir plus de praticité au conducteur, est doté d’un poste de conduite futuriste permettant d’accéder à toutes les commandes sans avoir à lâcher le volant.

La CITROËN CX n’en oubliait pas pour autant l’innovation. En 1985, elle fut la première voiture française à être équipée d’un dispositif de freinage ABS.

Véritable succès commercial, la CX sera vendue jusqu’en 1991 à plus de 1,2 million d’exemplaires.

Aujourd’hui, l’histoire de la CITROËN CX se poursuit au travers des manifestations et des rassemblements avec le CX Club de France et l’Amicale de France. De même que l’engouement suscité pour les YoungTimers, voitures sportives des années 80 désormais collectionnées, fait revivre un modèle comme la CITROËN CX GTi Turbo.

 

Tekiano avec communiqué

Print Friendly

Plus :  Matos   TopNews






  • Envoyer