Ben Guerdane : 36 corps de migrants clandestins repêchés

 

36 corps sans vie ont été repêchés, au large du port d’El Ktef (Ben Guerdane) dont cinq enfants et 8 femmes, d’après le maire de Ben Guerdane, Mustapha Abdelkébir.

Des cadavres humains continuent d’être rejetés par la mer sur le littoral de Ben Guerdane à la suite du naufrage d’une embarcation de migrants clandestins partie des côtes libyennes à destination de l’Italie.

La plupart des corps trouvés seraient ceux de ressortissants syriens, a estimé une source policière, précisant que l’embarcation naufragée a été localisée gisant par le fond au large de Zarzis mais vide. Les corps ont été inhumés dans deux cimetières de la région, l’un pour les morts formellement identifiés (afin que les familles puissent ultérieurement les réclamer) et l’autre pour les morts non identifiés.

Une cellule de crise a été mise en place à Ben Guerdane pour gérer cette pénible affaire humanitaire et assurer le suivi de la situation qualifiée de “catastrophique” par le maire de Ben Guerdane, en référence à la présence en mer d’une centaine d’autres corps non encore repêchés.

Le rythme des découvertes macabres ne fléchit pas: 2 corps repêchés jeudi, 17 vendredi, 17 jusqu’à samedi à midi, au grand dam des professionnels de la pêche qui assistent, impuissants, à ce qu’ils appellent “une véritable catastrophe humaine et écologique”.

Tekiano avec TAP

Print Friendly

Plus :  Actu   News






  • Envoyer