PARENIN offre aux entreprises, une solution pour réduire de 50% leur facture d’électricité

 

La cogénération est une technique qui permet l’amélioration de l’efficacité énergétique d’entreprises consommatrices d’énergie (industries, hôpitaux, cliniques, aéroports…) en produisant simultanément deux énergies différentes (électricité et chaleur, dans une même centrale opérée par un moteur à gaz naturel.

Dans un souci constant de répondre aux besoins des entreprises et de soutenir les efforts de l’état tunisien en matière de maîtrise d’énergie, PARENIN propose aux entreprises des modules de cogénération permettant, en plus de la production de l’énergie électrique, de récupérer l’énergie thermique dissipée dans l’atmosphère et de garantir un rendement pouvant atteindre 99%.

parenin-2014-02

En d’autres termes, la cogénération, en plus de l’électricité, produit de la vapeur et de l’eau chaude pour les besoins industriels, de l’air chaud pour le séchage ou du froid pour la climatisation, ce qui permet à l’entreprise de fabriquer sa propre électricité et de réduire considérablement (de 50% environ) le montant de ses factures STEG.

Le calcul est facile à faire lorsqu’on sait que le prix du kilowatt/heure est vendu actuellement à DT 0,168 alors que la thermie de gaz nature ne coûte que… DT 0,0371 si on utilise un groupe électrogène et le gaz naturel pour produire de l’électricité !

Dans une décennie où la STEG est confrontée à des peaks de consommation de plus en plus importants durant certains mois de l’année, la cogénération apparaît comme une solution fiable, capable de réduire le déficit énergétique tunisien apparu au début des années 2000, renforcé par la flambée des cours du pétrole sur le marché international.

A noter que la cogénération peut devenir trigénération si on y ajoute une troisième forme d’énergie, (par exemple, le système installé par PARENIN à l’aéroport d’Enfidha est en trigénération avec utilisation de l’électricité, de l’eau chaude et du froid), voire quadrigénération avec la combinaison de quatre formes d’énergie (par exemple, les serres qui peuvent utiliser l’électricité, la chaleur, le froid industriel et le CO2).

L’expérience de CATERPILLAR dans la fourniture de moteur à gaz pour la cogénération remonte à 1960. En effet, parmi ses différentes activités, le Groupe CATERPILLAR inclut le Power systems qui fabrique tous types de moteurs et des groupes électrogènes.

PARENIN fière de son SAV qui pérenne la cogénération installée chez ses clients

L’expérience de PARENIN (Concessionnaire de CATERPILLAR) dans la maintenance des moteurs à gaz remonte à 2001. En effet, les moteurs à gaz du client pétrolier ENI et du client TAV (Aéroport Enfidha) sont sous contrat de maintenance incluant les révisions générales. Pour ce faire, PARENIN offre la main d’œuvre qualifiée et les meilleurs taux de disponibilité des moteurs à gaz.parenin-2014-01

Pour la cogénération dont la première installation en Tunisie par PARENIN remonte à 2010 à l’aéroport d’Enfidha (TAV), les équipes du SAV, dirigées par des cadres supérieurs spécialistes du domaine, sont douées d’une expertise très pointue et se forment continuellement aux nouvelles technologies pour être capables de délivrer le meilleur service après-vente à leurs clients.

Les ateliers PARENIN sont équipés en bancs d’essais et en outillages spécifiques qui garantissent une qualité de maintenance à la hauteur des normes du constructeur. Parallèlement, les magasins PARENIN offrent un taux de disponibilité optimal pour la vente des pièces de rechange.

Pour assurer le succès permanent d’une centrale de cogénération qui fonctionne 24/7, PARENIN situe son SAV près de l’installation afin d’optimiser le temps productif et de réduire au minimum les frais d’exploitation.

L’état tunisien soutient la cogénération en accordant différents avantages aux entreprises

Le coût de l’installation d’un système de cogénération dans une entreprise est compris entre 500 000 et 800 000 euros par Mégawatt et peut être amorti en l’espace de quatre années, voire moins, à cause de la réduction drastique de la facture d’électricité.

L’état tunisien, soucieux de son environnement et de la maîtrise de l’énergie, a créé un cadre légal pour la cogénération et accorde aux entreprises des subventions pouvant atteindre 20% de l’investissement avec un plafond de DT 500 000 et 70% pour l’étude de faisabilité. A part les lignes de crédit, des avantages fiscaux sont également alloués sur les équipements achetés à l’étranger et des lignes de crédit peuvent être accordées par la Banque Mondiale.

D’autre part, ces entreprises bénéficient du droit de transport de l’électricité (pour les groupements) et du droit de vente des excédents exclusivement à la STEG. Les droits de douanes sont plafonnés à 10% et la marge bancaire de l’empreint est aussi plafonnée à 3%.

Pour pouvoir bénéficier de ces avantages, les entreprises candidates à la cogénération doivent respecter les termes du décret 32-32 et obligatoirement passer par un bureau d’étude (agréé par l’Agence Nationale de Maîtrise de l’Energie) pour préparer un cahier de charges en due forme et être ralliées au réseau STEG.

La cogénération PARENIN : un trio gagnant dans des rapports croisés win-win

PARENIN, lorsqu’il installe dans des entreprises des systèmes clés en mains de cogénération, satisfait parallèlement trois acteurs : l’entreprise qui va réaliser des économies d’énergie substantielles, la STEG qui va diminuer sa distribution d’électricité et la Tunisie toute entière en réduisant sensiblement différents types d’échappements polluants dans l’atmosphère” concluait Mohamed Yassine Mamlouk, Chef de Département Moteurs et Energie chez PARENIN.

A noter que la cogénération représente environ 7% de l’énergie produite dans le monde. En Europe, les Pays-Bas produisent 43% de leur électricité grâce à la cogénération, loin devant l’Allemagne (9%) et la France (7%).

Tekiano avec communiqué

Print Friendly

Plus :  Actu   TopNews






  • Envoyer