L’Organisation de défense des consommateurs rejette la décision des opérateurs téléphoniques de bloquer Skype et viber

 

L’Organisation de défense du consommateur (ODC) a annoncé, lundi 15 septembre, qu’elle rejette la décision des opérateurs de téléphonie d’arrêter l’utilisation des applications Internet relatives à la Voip (Skype,Viber, Tango…) pour en faire des services payants et non plus gratuits.

Dans un communiqué, l’ODC estime que cette mesure «est illégale et non encore autorisée par l’Instance nationale de régulation des télécommunications, seul organisme habilité à édicter de pareilles mesures».

Et d’ajouter «qu’elle (ODC) usera de tous les moyens légaux pour empêcher l’application de cette décision qui est de nature à porter atteinte aux intérêts des utilisateurs, notamment, ceux des réseaux sociaux qui se recrutent essentiellement parmi les jeunes élèves et étudiants».

skypeviber-2014

«Le consommateur en général et même la classe moyenne supérieure, dont le pouvoir d’achat est en nette régression ne peuvent faire face à de nouvelles augmentations», souligne le communiqué.

L’ODC affirme, en outre, que cette disposition aura un impact sur la politique de communication de l’Etat et notamment sur les efforts déployés en vue d’attirer les investissements étrangers et les touristes en Tunisie, appelant l’instance nationale de régulation des télécommunications à ouvrir un débat sur le système de communication afin de maîtriser davantage le marché et de préserver les intérêts des consommateurs.

Tekiano

Print Friendly

Plus :  Operateurs   TopNews






  • Envoyer