ICT4All 2014 : La nouvelle approche «digitale» du Groupe Total en Tunisie

 

 

«L’outil du digital transforme et révolutionne un grand nombre d’usages, qui sont devenus le souci de la nouvelle branche commerciale du groupe Total, une société d’hydrocarbure présente dans plus de 130 pays», souligne Mathieu Langeron, DG de Total Tunisie, présent à l’occasion d’une conférence de presse tenue à Hammamet à l’occasion de l’ICT4All 2014 et ayant pour thème «Le digital chez Total Marketing et services : Zoom sur le continent africain».

Cette nouvelle branche s’est donnée comme feuille de route de réviser l’intégralité des offres du pétrolier afin que celles-ci s’adaptent d’avantage, aux nouveaux impératifs du numérique qui régissent les habitudes du consommateur d’aujourd’hui.

total-ict4all-2014

En effet, la transformation digitale influe de manière forte sur les comportements des clients, qu’ils soient B2B ou B2C, tout en permettant d’en savoir beaucoup plus sur les habitudes des consommateurs, leurs centres d’intérêt…

A ce titre, ces changements opérées au sein des sociétés de plus en plus connectées à l’ère du numérique représente une opportunité pour Total d’accroitre la valeur ajoutée des produits et services rendus à ses clients.

«On pense qu’on a un regard différent des autres compagnies et cette approche digital donne à l’ensemble de nos activités, un regard particuliers de la part du client. Nous voulons développer un concept de e-réputation qui revêt aujourd’hui, une dimension considérable sur le web» a déclaré à cette occasion M. Langeron, venu présenter les différentes étapes de modernisation et d’optimisation des offres Total. Le responsable ajoute par ailleurs, qu’étant donné que la notion de proximité n’était plus géographique, cela allait complètement bouleverser «l’aspect marketing du groupe».

Parmi les objectifs du groupe Total en Tunisie et en Afrique, la rationalisation des offres et des services de l’ensemble de ses stations services et autres structures, de tenir compte du parcours d’achat sur le net (évaluations des services en ligne, publications, réseaux sociaux…) et de concurrence.

La problématique des smartphones comme notion de rapprochement entre la réalité physique et la vie virtuelle fait également partie des initiatives réalisées par le groupe quia d’ores et déjà lancé, tout un ensemble de mesures (effectives dans certains pays en Afrique). L’entreprise a ainsi commencé  à numériser le processus marketing, à lancer différents services ultra-modernes (applications mobiles, nouveaux modes de paiement, services SMS…).

Selon le Groupe, ces différentes actions permettront non seulement d’affiner la connaissance du client, mais également d’optimiser les couts de notoriété et donc de force de vente, de ramener de nouveaux clients et de donner plus de visibilité aux produits et services.

S.B.N
Print Friendly

Plus :  Actu   TopNews






  • Envoyer