ICT4All: Ericsson ConsumerLab dévoile les tendances des utilisateurs en Tunisie

 

 En marge de l’ICT4All, Ericsson a présenté, lors d’une conférence de presse qui s’est tenue le 23 septembre à Hammamet, le dernier rapport ConsumerLab sur les «tendances des utilisateurs en Tunisie».

Cette étude, qui a couvert, d’une part, le Maghreb, et, d’une autre part, la Tunisie (plus de 4 millions d’utilisateurs TIC vivant dans 5 grandes zones urbaines en l’occurrence le grand Tunis, Sousse, Sfax, Nabeul et Jendouba), a permis d’effectuer un rapide survol sur les habitudes des consommateurs et le degré d’utilisation des TIC, qu’il s’agisse du type d’appareils, de services mobiles ou d’internet (fixe et mobile).

ericsson-lab-ict4all-01

Selon les résultats du rapport, la Tunisie dispose d’une population de plus en plus férue de technologies, dont la moitié aspire à l’utiliser principalement pour l’éducation et le savoir, afin d’être au courant des informations et des développements qui concernent leurs vies.

1 habitant sur 2 est connecté à internet

Michael Björn, Directeur de recherche au ConsumerLab d’Ericsson, a passé en revue plusieurs chiffres, notamment concernant le taux de pénétration des appareils connectés à internet qui est de l’ordre de 22% pour les smartphones, 47% pour les ordinateurs portables et 34%, pour les ordinateurs de bureau et à peine 12% pour les tablettes tactiles.

On apprendra également qu’un habitant sur 2 était connecté régulièrement à internet et que 73% d’entre eux désireraient rester connecté où qu’ils soient. Cela justifierait l’amélioration de la vitesse de l’internet et de la performance du réseau pour répondre aux exigences de ces consommateurs qui sont multiples. Parmi les différentes raisons invoquées, on peut citer: 39% chercheraient des produits de technologie avancée, 41% voudraient appartenir à la société moderne, 44% pour plus de flexibilité, 54% pour se cultiver et 58% pour rester à la page concernant les informations.

L’étude confirme en outre, l’émergence d’une nouvelle logique dont le pouvoir des consommateurs, le choix et le contenu à la demande sont des facteurs clés. Dans ce contexte, la vitesse et la fiabilité demeurent les 5 premiers critères considérés lors de la sélection d’une connexion internet, alors que la performance du réseau vient en tête de liste quand il s’agit de satisfaction client des utilisateurs mobiles.

ericsson-lab-ict4all-02

L’émergence des smartphones

Parmi les terminaux connectés évoqués plus haut, ce sont les smartphones qui suscitent le plus d’intérêt chez les Tunisiens, malgré leur nombre qui n’est pas élevé par rapport aux téléphones basiques (39%) et multimédia (39%). On apprendra même que plus de 70% des consommateurs voudraient que leur prochain téléphone soit un smartphone. Preuve que ces derniers doubleraient leurs utilisations des solutions web et de services de divertissement en ligne.

Les applications mobiles en Tunisie

La recherche montre dès lors comment la combinaison du haut débit et des smartphones facilite l’accès aux consommateurs aux applications, ce qui peut améliorer potentiellement leur vie dans plein de domaines (santé, emploi, santé, éducation…).

En Tunisie, 79% des utilisateurs de smartphones ont recours à des applications mobiles, principalement pour les réseaux sociaux (91% Facebook), pour regarder des vidéos (83% Youtube) et pour effectuer des appels en Voix sur IP (68% Skype).

Cette transformation ne se limite pas à la socialisation et aux divertissements, vu que les Tunisiens considèrent qu’il y a un grand potentiel dans l’utilisation des applications relatives à l’e-gouverance, au e-learning, e-commerce ou encore à l’e-santé.

En résumé, les consommateurs tunisiens estiment que la technologie est un moyen très important pour la modernisation de la société. L’amélioration de la sécurité, la réduction de la complexité et une meilleure expérience utilisateur peuvent accélérer l’émergence d’une société interconnectée en Tunisie.

A lire

Ericsson ouvre en Suède son premier centre mondial dédié aux TIC

Tunisie : La vision d’Ericsson sur le Cloud pour une société en réseaux

Selon Ericsson, les smartphones seront plus nombreux que les téléphones standards en 2016

S.B.N

Print Friendly

Plus :  Actu   TopNews






  • Envoyer