Ello : Le facebook-killer qui promet un réseau social sans publicités

 

Ello est le nouveau réseau social en vogue. Lancé dans sa version beta en mars 2014, cette plateforme, qui se présente comme un facebook killer (tue-facebook), a vu ses serveurs lâcher suite à une grosse demande d’inscription simultanée le 24 septembre dernier (31.000 demandes par heure).

Ello promet aux internautes une plateforme jolie, simple, épurée mais surtout ne contenant aucune publicité à l’inverse du réseau social de Marck Zuckerberg.

Les créateurs, au nombre de 8 composés d’un groupe d’artistes et designers chapoté par l’américain Paul Budnitz, ont voulu au début construire un réseau social privé mais plusieurs personnes ont voulu joindre cette plateforme par la suite.

ello-1-01

Les promesses de Ello : pas de vente de publicité et pas de vente de données personnelles à une partie tierce. «Rassembler et vendre vos données personnelles, lire ce que vous postez sur le mur de vos amis et tracer vos interactions sociales pour en générer un profit est aussi bien terrifiant que contraire à l’éthique… Nous pensons aussi que les publicités sont dérangeantes, insultent notre intelligence et que nous sommes mieux sans elles…», peut-on lire sur le site de Ello qui existe seulement en version anglaise.

Une fois inscrit à Ello, vous n’êtes pas obligé de donner vos vraies coordonnées, les inscriptions sont possibles avec des pseudos. Seul un mail valide est demandé. EIlo garde le même principe de partage de postes, statuts et commentaires utilisés par les réseaux sociaux usuels ainsi que la présence d’une messagerie privée sauf que la présentation est beaucoup plus épurée.

ello-1-02

Critiquant Facebook et donnant sa vision d’un vrai réseau social, Paul Budnitz explique au journal le monde: «Une plateforme où les interactions et les relations entre les gens ne sont pas considérées ni conçues à des fins mercantiles. Dans leurs grands bureaux à San Francisco, les équipes de Facebook ne pensent qu’à récolter de l’argent à travers les actions des utilisateurs (leurs discussions, leurs publications, etc.). Je ne suis pas d’accord avec ça, et peut-être qu’Ello peut changer le monde en s’opposant à cette logique».

Pour le moment, le réseau social Ello n’est accessible que sur invitation. Les internautes qui désirent le joindre doivent se rendre sur la plateforme et inscrire leur e-mail puis attendre l’envoi d’une acceptation ou bien connaître une personne déjà enregistrée. Sa popularité est telle qu’en ce moment des invitations pour intégrer ce réseau sont vendues sur Ebay…

 

S.B.

Lire aussi :

Facebook se dote d’une nouvelle plateforme publicitaire

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Net   TopNews






  • Envoyer