Quatre communes tunisiennes approuvent des projets citoyens dans le cadre du Budget Participatif

 

La démocratie participative a vu le jour pour la première fois en Tunisie. Un mois avant les élections législatives, les communes de La Marsa, de Menzel Bourguiba, de Tozeur et de Gabès viennent d’approuver des projets citoyens.

Les communes ont en effet laissé décider leurs citoyens, en toute souveraineté et indépendance, des projets d’investissement sur une ligne budgétaire spécifique de leur budget habituel. Grâce à l’instrument du “Budget Participatif”, les citoyens ont donc librement décidé de la manière de dépenser 550.000 DT à La Marsa, 100.000 DT à Menzel Bourguiba, 200.000 DT à Gabès et 550.000 DT à Tozeur.

budget-commune-citoyen-gabes

29 projets prioritaires avec le soutien des employés des municipalités

Dans le cadre du “Budget Participatif” et entre mars et avril 2014, plus que 1.000 citoyens dans ces 4 villes ont participé à 22 réunions publiques organisées par les autorités locales. Chaque réunion publique, appelée “forum citoyen”, s’est déroulée pendant un week-end durant lequel les citoyens ont proposé des projets d’infrastructure dans les domaines de l’éclairage publique (à La Marsa), des trottoirs et chaussées (à Tozeur), et de l’embellissement de la ville (à Menzel Bourguiba et Gabès).

Le choix des projets se faisait par vote démocratique, ce qui constituait une véritable première pour la plupart des citoyens!

Les citoyens de ces quatre communes ont fièrement voté pour 63 idées de projet et 63 délégués de quartier (20 femmes et 43 hommes, avec un tiers de jeunes).

Ensuite, en mai 2014, un forum de délégués a été organisé dans chaque commune et ces délégués de quartiers ont décidé ensemble sur 29 projets prioritaires pour les 4 villes avec le soutien technique des employés des municipalités.

Des délégués de quartiers pour suivre toutes les étapes d’exécution des travaux

Dans tout ce processus, les citoyens ont représenté une véritable force de changement pour le développement local. Ils ont par exemple décidé d’éclairer le jardin de Cité Erriadh à La Marsa avec l’énergie solaire (20.000 dinars); d’implanter des petites poubelles dans toutes les rues principales de Menzel Bourguiba (44.500 dinars); de construire des chaussées dans une zone désertique de la Cité El Hadhar à Tozeur (210.000 dinars) ou de créer un jardin public avec des espaces verts et des espaces de jeux pour les enfants à la cité de «Chott Essalam» de Gabès (25.000 dinars).

budget-commune-citoyen-gabes-02

Entre juillet et août 2014, dans les 4 communes, les Délégations Spéciales (organe transitoire du conseil municipal) ont approuvé le financement des 29 projets à une hauteur totale de 1,4 million de dinars. Les autorités locales se sont montrées responsables et se sont engagées à respecter la démocratie participative. Les travaux d’exécution des projets vont commencer en 2015.

Le “Budget participatif” a été implanté dans ces 4 communes tunisiennes par l’organisation non gouvernementale tunisienne «L’Action Associative», avec le soutien d’experts nationaux et internationaux et de la GIZ (Agence de coopération allemande) et du Fonds européen pour la démocratie (European Fond for Democracy).

«Deux choses sont importantes maintenant, précise M. Kouraich Jaouahdou, président de l’Action Associative, le suivi de toutes les étapes d’exécution des travaux par les délégués des quartiers selon les termes de l’accord signé par les autorités locales, et la durabilité de l’instrument du “Budget Participatif” dans chacune des 4 communes».

 

Tekiano avec ACTION ASSOCIATIVE

Print Friendly

Plus :  Actu   TopNews






  • Envoyer