SAP Innovation aide le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme en Afrique

 

sap-01SAP SE vient d’annoncer qu’en plus des 4 millions de dollars américains engagés sur une période de quatre ans pour le Fonds mondial, via son partenariat avec RED, les technologies SAP aideront l’organisation à mieux comprendre comment ses investissements financiers sont utilisés à la prévention et au traitement des maladies.

L’entreprise allemande est également membre fondateur de la Coalition de l’innovation du Fonds mondial, réunissant des organisations du secteur privé dans le but d’aborder des questions cruciales, telles que la logistique et l’éducation, et liées à la mission de l’organisation de lutte contre les maladies pouvant être évitées et soignées.

«En offrant nos innovations technologiques et notre leadership, nous pouvons aider le Fonds mondial à étendre sa portée et son efficacité. Ce partenariat montre la manière dont la technologie peut révolutionner l’industrie des soins de santé et sauver des vies».

En 2013, ces organisations ont alloué 3,9 milliards de dollars américains.En outre, SAP savait pouvoir augmenter son impact de manière significative en apportant ses technologies en plus de ses subventions. Grâce aux technologies et services d’analyse de SAP, le Fonds mondial utilise à présent des tableaux de gestion des subventions offrant une plus grande visibilité des indicateurs de performance programmée, financière et de gestion, l’un des plus grands défis de l’organisation.

Les coordinateurs nationaux pour le Fonds mondial déterminent les organisations qui se verront accorder des aides et fixent les objectifs au niveau de leur zone géographique. Le tableau de bord permet aux gestionnaires de visualiser instantanément les financements versés. Ils peuvent ensuite examiner plus en détail les groupes ayant reçu des financements et connaître leurs dépenses par rapport aux sommes versées.

Les tableaux de bord permettent également aux gestionnaires de comparer les données financières aux objectifs principaux, tels que le maintien d’un stock suffisant de médicaments particuliers et d’autres fournitures; ou dans quelle mesure ils utilisent efficacement la thérapie antirétrovirale (TAR) à la réduction de la charge virale des patients séropositifs.

Ils sont à présents utilisés dans six pays: Côte d’Ivoire, Sénégal, République Dominicaine, Laos, Ouganda et Afrique du Sud, et leur lancement est en cours d’évaluation dans d’autres pays.

«Nous sommes très enthousiasmés par le lancement de la coalition de l’innovation et par la réunion de cette semaine à Berlin visant à établir une collaboration avec les meilleures entreprises allemandes ainsi que les responsables gouvernementaux. SAP a de nouveau démontré son leadership mondial en créant de nouvelles solutions innovantes à l’amélioration de la santé des personnes au niveau global».

SAP est membre fondateur de la coalition et soutient vivement le lancement de cet effort interprofessionnel. Chacune des organisations membres apportera son expertise dans son propre domaine, et travaillera collectivement au soutien des défis uniques abordés par le Fonds mondial.

La technologie SAP alliée à l’expertise d’autres entreprises de secteurs économiques tels que les transports ou les assurances, va essayer de mettre en œuvre une méthode plus efficace d’approvisionnement et de distribution des médicaments.

Tekiano avec communiqué

Print Friendly

Plus :  Actu   TopNews






  • Envoyer