Tunisie: L’Institut international du numérique et de l’audiovisuel ouvrira ses portes en novembre

 

L’Institut International du Numérique et de l’Audiovisuel (IINA), placé sous la tutelle du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et des Technologies de la communication, est un institut privé en Tunisie qui offre une formation unique en Audiovisuel et Cinéma à des étudiants possédant un baccalauréat à spécialisation scientifique. La formation de l’Institut s’inscrit dans le cadre de la réforme LMD adoptée par les universités tunisiennes.

Fondé par Kais Mabrouk (le promoteur de First TV) et ses partenaires, l’IINA veut construire sa réputation hors des sentiers battus par les autres instituts tunisiens spécialistes de l’audiovisuel :

Notre approche des métiers de l’audiovisuel et du cinéma sera différente… Nous ne voulons pas former de simples manipulateurs de caméras qui connaissent parfaitement leurs machines, mais nous voulons mettre sur le marché du travail, après leurs trois années d’études, de véritables professionnels de l’audiovisuel qui possèdent une sensibilité artistique, partagent leur passion et adressent un regard toujours plein de curiosité sur leurs métiers”.salle-classe-montage-01

Pour atteindre ces objectifs d’excellence, l’IINA a enrichi ses cours par des initiations à l’histoire du cinéma, de la télévision et des arts, à l’acoustique ou à l’optique… Des cours d’anglais et de français appliqués au secteur seront également dispensés.

L’institut a rassemblé une équipe professorale exceptionnelle, composée d’universitaires et de grands professionnels du secteur. L’informatique et réseaux n’est pas en reste pour permettre aux étudiants d’être à niveau dans les nouvelles technologies et de connaître les techniques de l’audiovisuel web, y compris les logiciels de traitement d’image.

Enfin, la proximité de la chaîne First TV pour les étudiants renforcera le côté concret et pratique de leurs formations et leur permettra d’aborder leur premier travail avec une aisance accrue et de meilleures chances d’évolution dans un secteur où l’employabilité s’annonce de plus en plus forte.

salle-classe-montage-02

Une bibliothèque et une vidéothèque seront à la disposition des étudiants pour parfaire leur culture audiovisuelle. Le matériel dont ils se serviront pour leur apprentissage, tant au niveau de l’IINA que de la chaîne First TV, n’a pas encore d’égal en Tunisie.

Science et art, théorique et pratique, technique et esthétique sont harmonieusement distribués dans nos cours… Parallèlement, dès la première année, nos étudiants sont amenés à aborder tous les angles de leur futur métier, incluant le montage, le son et l’image, voire le droit et la propriété intellectuelle, le journalisme audiovisuel, la scénographie, l’écriture et la réalisation en options. Nous leur demandons avec le soutien de leurs professeurs de procéder à l’analyse filmique de grands classiques du cinéma et nous leur transmettons le gout critique et le sens artistique que doit posséder un véritable cinéaste“, précise également Kais Mabrouk.

Après le tronc commun de la première année, les étudiants de l’IINA se dirigent vers trois spécialisations pendant les deux années suivantes: son, montage et image. A la fin du cursus, en cas de succès, la licence appliquée en audiovisuel et cinéma est décernée à l’étudiant avec sa spécialisation.

Avec leur diplôme en poche, ils peuvent continuer un master en Tunisie ou en France dans le réseau des écoles 3IS avec lesquelles des échanges de professeurs et d’étudiants sont prévus dès 2015. Toujours pour une poursuite en master, une préparation au concours de l’ESAC est également prévue.

L’institut offrira des stages de formation professionnels au sein de la chaine de télévision de first TV ce qui leur permettra une meilleure insertion dans les métiers de la télévision et leur garantira le meilleur taux d’employabilité après l’obtention de leurs diplômes.

L’IINA débutera ses cours au début du mois de novembre jusqu’à juillet pour cette première année. Avec des annuités raisonnables et la possibilité de facilités de paiement, l’IINA veut donner ses chances à tous les jeunes épris d’audiovisuel et de cinéma, sans aucun clivage…

Tekiano avec communiqué

Print Friendly

Plus :  Medias   TopNews






2 réflexions au sujet de « Tunisie: L’Institut international du numérique et de l’audiovisuel ouvrira ses portes en novembre »

  1. j ai toujours reve de participer a ce reve.mais j ai bac lettre et j ai des probleme de depensse et merci.

  2. ca serai bien de chercher a resoudre le problem de tout ces jeunnes diplomes parce que avec plus de chommages .il y aura moins de succees des chaines de la televisions parce que les jeunnes son le plus grand nombres de conssomeurs de medias surtout dans les villes de sud parce que il n y a pas de loisir que la television.

  • Envoyer