Tunisie élections 2014: Tendances des recherches et course à la présidentielle

 

“L’analyse statistique des sujets de recherche qui intéressent le plus les internautes est une fonctionnalité qui permet d’analyser, rapidement et avec précision, les centres d’intérêt des utilisateurs dans la recherche sur Internet en général”. C’est la définition que donne Google de sa fonction “tendances des recherches”.

Les données obtenues ne sont bien sûr pas à comparer aux sondages. Dans le cas des “tendances de recherches”, nous n’avons aucun contrôle et aucune connaissance des profils des utilisateurs de la fonction “recherche”. Google fournit des tendances pour des termes (ça peut être une expression, un nom de personne, pays ou marque…) dont les volumes des recherches sont suffisamment importants. Cette fonctionnalité permet de donner une idée sur la visibilité (ou notoriété) sur le web.

presidentielle-liste-isie-candidat-01

La fréquence de visibilité des politiques dans les médias ou la survenance d’affaires largement médiatisées booste bien entendu les tendances des recherches sur une personnalité, une marque. On comprend ainsi que Marzouki ait une visibilité régulière sur les médias, notamment par ses déclarations ou prises de position polémique, entraînant une augmentation de la demande “recherche” sur son nom.

Béji Caid Essebsi, qui se présente comme l’alternative à l’échec du gouvernement de la Troïka, a toujours bénéficié d’une forte présence régulière sur les médias et, par conséquence, d’une forte “demande-recherche” sur le web.

google-trends-05112014-15h30

Parmi les autres candidats à l’élection présidentielle, très peu arrivent à réaliser des volumes de recherches suffisants pour apparaître dans les graphiques Google Trends; et pour certains, leurs noms peuvent être confondus avec des homonymes célèbres ou des marques commerciales (c’est le cas de Hamma Hammami et Kamel Nabli).

Parmi les 27 candidats à la présidentielle tunisienne, seulement cinq candidats ont pu être identifiés comme ayant suffisamment de données statistiques dans le moteur de recherche et dont le nom et prénom correspondent, à savoir Béji Caid Essebsi, Moncef Marzouki, Slim Riahi, Mondher Zenaidi, et Kamel Nabli (dont le nom de famille Nabli apparait en même temps que la marque “Electro Nabli”).

Nous avons effectué plusieurs essais pour s’assurer de la bonne orthographe des noms et l’existence de suffisamment de données de recherches pour apparaître dans le graphe Google Trends.

Les tendances des recherches évoluent tous les jours et la tendance capturée n’est valable que pour cette date.

Print Friendly

Plus :  A la une   Politik






  • Envoyer