Protocole d’entente entre la Tunisie et la Corée pour une plateforme de e-government et de lutte contre la corruption

 

Une cérémonie de signature d’un protocole d’accord “RoD” du projet pilote «Implementation of the Electronic Platform (e-people) for a Public Participation and Fighting Corruption in Tunisia» s’est déroulée, le 14 novembre 2014, au siège de la présidence du gouvernement à La Kasbah.

Cet accord a été présidé par Anouar Ben Khelifa, secrétaire d’Etat chargé de la Gouvernance et de la Fonction publique, en présence de YOON Jeehyun, représentante résidente de la KOICA en Tunisie. Des membres des délégations tunisienne et coréenne étaient également présents.

koika-tunisie-2014-01

Cette action intervient dans le cadre de la coopération tuniso-coréenne dans le secteur de la gouvernance et de la lutte contre la corruption et qui vise à concrétiser plusieurs actions initiées par la fonction publique «Le portail e-people est le résultat d’un long processus dirigé par les experts coréens. Ce projet, d’un montant de 5 millions de dollars, a été accordé à la Tunisie sous forme d’un don qui va contribuer à l’essor du e-government en Tunisie. Etant donné que la Corée et la Tunisie sont premières, respectivement à l’échelle internationale à l’échelle africaine, il était tout à fait normal que les deux pays puissent collaborer dans ce sens», a déclaré à cette occasion Anouar Ben Khelifa.

koika-tunisie-2014-02

De son côté, YOON Jeehyun a souligné le fait que la Corée avait, dans son passé, surmonté d’innombrables défis (guerre, crise économique et sociale…) et qu’il était donc tout naturel que ce pays puisse soutenir la Tunisie afin qu’elle puisse achever son processus économique. «Les efforts entre l’Etat, le peuple et la société civile ne feront que renforcer l’efficience des actions du gouvernement», a-t-elle estimé avant d’ajouter: «Ce projet, qui s’étalera de 2015 à 2017, est une plateforme permettant aux citoyens de déposer des plaintes en toute transparence, tout en pouvant suivre en temps réel le bon déroulement de leur pétition», conclut-elle.

S.B.N

Print Friendly

Plus :  Net   TopNews






Une réflexion au sujet de « Protocole d’entente entre la Tunisie et la Corée pour une plateforme de e-government et de lutte contre la corruption »

  • Envoyer