First TV s’insurge contre les fausses nouvelles concernant Sofiane Chourabi et Nadhir Ktari

 

sofiane-nedhir-freeLa chaîne tunisienne First TV, en la personne de son PDG, Kais Mabrouk, réagit violemment contre le site Chabaket El Akhbar Attounissia, pour avoir annoncé, sans aucune preuve, le décès du journaliste d’investigation, Sofiane Chourabi, l’un des deux collaborateurs de la chaîne, enlevé le 3 septembre dernier en Libye, avec le caméraman Nadhir Ktari.

Kais Mabrouk annonce son intention de porter plainte contre ce média. “J’ai été profondément choqué par la teneur des propos des auteurs de ces fausses informations qui ont attisé encore plus la douleur des familles Chourabi et Ktari durant tout ce dernier week-end. Le ministère des Affaires étrangères, heureusement, démentait cette information hier, dimanche 16 novembre. Tout comme va le faire le Syndicat national des journalistes tunisiens. Nous allons entamer une procédure contre ce site”.

Hormis les efforts considérables que Mongi Hamdi, ministre des Affaires étrangères, est en train d’accomplir, First TV multiplie de son côté, et dans la plus grande discrétion, les actions visant à libérer son journaliste et son cameraman.

Au contraire de certains média qui profitent de notre désarroi et de celui des familles pour faire du sensationnel sur notre dos, nous avons préféré, pour préserver la sécurité de nos deux collaborateurs, choisir le registre de la retenue et du silence. Pourtant, silence ne signifie pas pour nous absence d’actions…”, réagit Kais Mabrouk.

Le premier responsable de first TV rappelle qu’un Comité de Crise, composé de Reporters Sans Frontières (RSF), du Syndicat national des journalistes Tunisiens (SNJT), de la Ligue Arabe des Droits de l’Homme, des représentants des familles et de cadres supérieurs de la chaîne, avait été formé dès l’annonce du kidnapping pour coordonner rapidement et efficacement les actions visant à libérer Sofiane Chourabi et Nadhir Ktari. Samir Bouaziz avait été mandaté en qualité de coordinateur de ce Comité.

Il rappelle également que de nombreux entretiens ont lieu quotidiennement avec le Ministère des Affaires étrangères tunisien et l’Ambassade de Libye en Tunisie qui suivent cette affaire avec beaucoup de sérieux, et se réjouit du fait que la situation critique de ses deux collaborateurs ait été évoquée, le 5 novembre dernier, devant les Nations unies par notre ambassadeur permanent résident, Khaled Khiari.

“Nous avons toujours suivi les directives de demande de discrétion du Ministère des Affaires étrangère qui demeure notre unique interlocuteur. La situation est particulièrement compliquée en Libye en ce moment et nous n’avons jamais voulu céder à la pression en communiquant des informations qui peuvent se révéler fausses par la suite. Le moral des familles Chourabi et Ktari, avec lesquelles nous nous entretenons chaque jour, est déjà soumis à une rude épreuve et notre devoir est de les épauler, de les écouter, de les réconforter, et non de rajouter à leur malheur en diffusant des informations faussement optimistes ou pessimistes.”

Kais Mabrouk rajoute que First TV a également pris des contacts en Egypte, pour renforcer les chances de contact avec ses journalistes du côté de la frontière égypto-libyenne.

“75 jours se sont déjà écoulés depuis la disparition de Sofiane et de Nadhir… Une inquiétude qui se transforme en angoisse permanente pour les familles Chourabi et Ktari, mais aussi pour la famille First TV… Même si nous voulons garder espoir et rester optimistes, nous lançons un appel pressant aux autorités libyennes et tunisiennes pour qu’elles puissent ensemble trouver rapidement une solution qui permette la libération de nos deux collaborateurs. Ils ne faisaient que leur devoir de journalisme d’investigation pour notre chaîne en Libye et ne méritent pas une telle épreuve”.

Tekiano avec communiqué

Print Friendly

Plus :  Medias   TopNews






Une réflexion au sujet de « First TV s’insurge contre les fausses nouvelles concernant Sofiane Chourabi et Nadhir Ktari »

  1. sofien chourabi waktech nokhreg ben libya anti ou nadhir ktari merci beaucoup sofien chourabi et nadhir ktari

  • Envoyer