Elgazala Technopark lance le 1er Living Lab du sud-ouest à Tozeur

 

Dans le cadre des rencontres régionales des TIC, initiées par le Pôle Elgazala en juin 2014 à Zaghouan, le lancement du premier Living Lab à Tozeur sera annoncé le 25 décembre 2014,et ce lors d’une journée qui sera organisée en partenariat avec le pôle Elgazala, ses cyberparc régionaux de Tozeur, de Kébili et de Gafsa ainsi que les différents acteurs majeurs dans la région du sud-ouest.

Cette manifestation regroupera les gouvernorats de Tozeur, Gafsa et Kébili et sera une occasion de partages, de diagnostic des secteurs prioritaires dans la région.

technopark-linving-lab-2014

A cet effet, les 5 priorités stratégiques régionales suivantes seront des outils d’orientation:

– substituer les activités économiques traditionnelles qui sont en phase de déclin par de nouvelles activités à forte valeur ajoutée,

– se servir des TIC comme levier de développement de l’ensemble des activités économiques dans la région,

– faciliter l’appropriation des TIC pour les entreprises industrielles, agricoles, tourismes et de services,

– créer de nouvelles opportunités d’emplois pour les jeunes dans le secteur des TIC,

– augmenter les chances de la région pour attirer de nouveaux investissements dans les hautes technologies.

La démarche Living Lab sera adoptée afin de mettre en valeur les richesses des régions, une démarche de co-développement de projets centrée sur l’intégration de l’ensemble de ses utilisateurs de manière durable.

Cette démarche permettra de dégager des projets innovants spécifiques pour la région en impliquant les institutions gouvernementales le secteur privé, la société civile, les structures d’appui…

– Un comité pour le suivi d’état d’avancement des projets sera désigné,

– Un comité pour la recherche de financements auprès des bailleurs de fonds sera nommé

Qu’est-ce qu’un Living Lab?

Cette approche est encore récente. Le concept initial a été développé par William J. Mitchell au Massachusetts Institute of Technologies (MIT) en 2003 «pour étudier les personnes et leurs interactions avec les nouvelles technologies dans le lieu de vie». Puis ce concept a été repris et introduit en Europe par Nokia en 2005, avant de devenir un programme européen lancé en 2006 par la présidence finlandaise de la Communauté européenne.

Il s’agit de favoriser la culture ouverte, partager les réseaux et obtenir l’engagement des utilisateurs dès le début de la conception.

Un Living Lab n’est donc pas tant un laboratoire ou une structure organisationnelle, qu’une démarche de concertation autour de la conception d’un nouveau produit ou service.

D’après communiqué

Print Friendly

Plus :  Actu   TopNews






  • Envoyer