Ennahdha, l’UGTT et le SNJT condamnent l’attentat qui a ciblé Charlie Hebdo

 

Suite à l’attentat terroriste qui a ciblé le siège du journal satirique Charlie Hebdo à Paris, mercredi 07 janvier 2015, et qui a causé la mort de 12 personnes dont 4 dessinateurs vedettes du journal (Cabu, Charb, Tignous et Wolinsky) et 2 policiers, plusieurs institutions et partis politiques tunisiens ont exprimé leur désolation et leur indignation face à cet acte barbare.

jesuischarlie-2015

Le pari Ennahdha a été l’un des premiers à publier un communiqué d’indignation sur sa page sur Facebook. Le parti #Ennahdha se dit horrifié et indigné par l’acte lâche et criminel ayant visé les journalistes et le personnel de #CharlieHebdo:

 

 

 

https://www.facebook.com/Nahda.Tunisia/posts/916496471707813″ data-width=”466″>

 

Le syndicat des journalistes tunisiens, SNJT, a exprimé via son président, Nej Bghouri, son soutien aux familles et amis des victimes. Il considère que cet acte touche à la liberté d’expression et la menace tout en précisant que le terrorisme est l’ennemi de la création et de l’art. Il ajoute dans une déclaration accordée à  Mosaique Fm qu’il souhaiterait que cet acte n’ait pas des répercussions sur la communauté tunisienne et les musulmans en général en France.

L’UGTT a également condamné, sur sa page Facebook, cet acte terroriste, faisant savoir ses peurs de la menace terroriste qui se propage de plus en plus au point de devenir un phénomène mondial. Il invite les Tunisiens à rester vigilants et à participer au combat contre le terrorisme.

 

 

 

S.B.
Lire aussi :

Attentat à Charlie Hebdo : 12 morts dont 4 dessinateurs vedettes… #JeSuisCharlie

Print Friendly

Plus :  Actu   TopNews






  • Envoyer