Tunisie : grève de transport : l’opération #Rakibni lancée sur Facebook

S’il n’y a plus de moyens de transport public, le covoiturage demeure toujours une solution efficace, pour que la solidarité prenne le dessus! Les conducteurs de bus et métros de Tunis sont en grève depuis lundi 12 janvier 2015 à 17h -décrétée inopinément- et celle-ci compte se prolonger mardi toute la journée. Une grève qui a handicapé des milliers de personnes les empêchant de rentrer chez eux et qui a causé par la même occasion un état de panique sur le Grand Tunis et des embouteillages.

A défaut de se rabattre sur les taxis qui coûtent trop cher ou les louages et moyens privés chers également et bondés de monde, et si les personnes motorisées se montraient solidaires et proposaient d’emmener d’autres sur leur chemin?

C’est dans cette optique que l’action #Rakibni (embarque-moi) a été lancée par une internaute sur Facebook. Bahia Nar a lancé l’évènement «Opération #Rakibni» et a demandé à ses amis, dans un premier temps, d’indiquer le chemin qu’ils vont parcourir afin d’indiquer aux désireux la disponibilité d’une place à partir de l’emplacement de leur habitation jusqu’à leur travail.

«Parmi les personnes qui prennent les transports en commun, il y a des à très faibles revenus donc qui ne peuvent pas se permettre les taxis, et des étudiants qui passent les exams… », indique-t-elle. De plus, ça tombe tout juste la veille d’un jour férié, le 14 janvier; fête de la Révolution tunisienne!

«Soyons solidaires en plus ça vous fera de la compagnie pour le chemin…»

S.B.

Lire aussi :

Partir aux Dunes Electroniques en covoiturage, les internautes s’organisent

Premier site de covoiturage en Tunisie : Twassalni.com

Print Friendly

Plus :  Reseaux Sociaux   TopNews






  • Envoyer