Conférences du Collège de France en Tunisie avec le Professeur Philippe Walter

L’Institut français de Tunisie invite le professeur Philippe Walter, titulaire de la chaire « Innovation technologique-Liliane Bettencourt» pour deux conférences à Tunis lundi 2 et mardi 3 février 2015.

conference-college-france-tunis-2015-01

Le Pr. Philippe Walter interviendra dans une première conférence intitulée “Sur la palette de l’artiste : rencontre entre les sciences et les arts”, le lundi 2 février 2015 à 15h au Musée national du Bardo (rue Mongi Slim).

La deuxième conférence intitulée “Pourquoi un peintre choisit-il un pigment particulier?” se déroulera le mardi 3 février 2015 à 10h à la Faculté des sciences de Tunis (Campus universitaire, El Manar).

Les conférences seront suivies de débats. Entrée gratuite dans la limite des places disponibles. Le programme complet du cycle 2014-2015 des conférences du Collège de France en Tunisie.
Philippe Walter est un chimiste spécialisé dans l’étude des matériaux du patrimoine culturel. Né en 1967 à Saint-Cloud, il est diplômé de l’École Normale Supérieure de Saint-Cloud – Lyon (1986-1990).

Il est directeur de recherche au Centre de recherche et de restauration des musées de France jusqu’en 2011. Il y dirige l’équipe CNRS de 2008 à 2011 et, début 2012, crée à l’Université Pierre et Marie Curie (Paris 6) le Laboratoire d’archéologie moléculaire et structurale, une nouvelle unité mixte de recherche avec le CNRS.

A l’appui de ses recherches qui l’ont amené à développer des instruments innovants, il a contribué au développement des analyses du Palais du Louvre, dont il a dirigé l’équipe de 2003 à 2011. Il a joué un rôle pionnier dans ce domaine et a fédéré la communauté nationale, contribuant à la création du groupement de recherche «Synchrotron et Patrimoine». En Chine et au Chili, il a travaillé sur des peintures corporelles de momies.

En Tunisie, il participe à un projet de recherche sur les traces de couleurs sur la statuaire romaine du musée du Bardo. Sa démarche dans le domaine de l’archéologie et de l’art l’a conduit à s’intéresser à des périodes variées, de la Préhistoire à l’époque moderne. Il a dirigé différents programmes de recherche, dont un au sujet des habitudes cosmétiques de l’Antiquité, en collaboration durant 16 ans avec les laboratoires de recherche L’Oréal.

Tekiano avec IFT

Print Friendly

Plus :  Actu   Ness   TopNews






  • Envoyer