Le SNJT dénonce la poursuite en justice des journalistes

Le Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) s’est dit, mardi, étonné de voir des journalistes faire l’objet de poursuites judiciaires pour des propos tenus par des intervenants à une émission.

snjt-2015

Dans une déclaration rendue publique, à la suite de la comparution de la journaliste de Radio-Kef, Hana Medfai, devant le Tribunal de première instance du Kef pour diffamation, le SNJT s’est déclaré alarmé par de tels agissements qui, a-t-il dit, représentent une menace bien réelle pour la liberté de la presse et une manœuvre dangereuse pour le contrôle des contenus médiatiques.

« Rien ne justifie la comparution, mardi, de la journaliste de Radio-Kef, Hana Medfai, devant le Tribunal de première instance du Kef, surtout que le plaignant avait obtenu le droit de réponse à la station radio en question », a estimé le Syndicat.

Le tribunal de première instance du Kef a reporté, à jeudi 26 février, le prononcé du verdict dans l’affaire de la journaliste Hana Medfai.

La journaliste Hana Medfai est poursuivie en justice pour avoir traité, il y a un an, le sujet du harcèlement sexuel en milieu scolaire.

Lire aussi :

Le SNJT plaide pour le transfert du dossier du blogueur Yassine Ayari à une juridiction civile

Print Friendly

Plus :  Medias   Ness   News






  • Envoyer