Tunisie : Le conflit entre la FTF et la CAF est réglée

Le conflit opposant la Fédération tunisienne de football (FTF) à la Confédération africaine de football (CAF) né de l’élimination controversée de la Tunisie en quart de finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN-2015) est réglé suite aux décisions du jury d’appel de la CAF, annoncées mardi.

ftf-tunisie-sport

Selon le site officiel de la CAF, le jury d’appel a confirmé les sanctions prises par le jury disciplinaire de la CAF, le 3 février dernier à l’encontre la fédération tunisienne, en lui infligeant une amende de 50 mille dollars, et lui demandant d’envoyer jusqu’au 31 mars une lettre d’excuses à la CAF, sur fond des insinuations de partialité et de manque d’éthique à l’encontre de la CAF et de ses officiels, ou à défaut de présenter des preuves irréfutables et tangibles pour étayer les propos injurieux de la FTF.

Au cas où la Tunisie n’adresserait pas cette lettre ou les preuves requises à temps, la sélection tunisienne serait exclue des éliminatoires de la prochaine CAN-2017.

Suite à cette décision, l’instance fédérale tunisienne a interjeté appel le 5 février, sollicitant l’infirmation des décisions prises par le Jury disciplinaire. Le jury d’appel s’est réuni le 13 mars courant à Dakar avec le premier vice-président de la fédération tunisienne, Maher Snoussi, qui a présenté formellement des excuses. Dans sa décision annoncée mardi, le Jury d’appel a déclaré l’appel de la FTF régulier dans la forme mais l’a rejeté dans le fond.

“Le Jury d’appel, dans l’énoncé de sa décision notifiée à la FTF, mentionne “la grande dignité de la FTF” qui, au cours de la séance s’est abstenue de soutenir les moyens et arguments développés dans son mémoire d’appel “y renonçant ainsi implicitement”, ajoute la CAF.

“Il est également relevé qu’au cours des discussions, la Fédération Tunisienne a entamé ses observations par une présentation formelle d’excuses”, indique-t-on de même source. Le Jury d’Appel a considéré qu’il était inutile d’examiner les moyens et griefs invoqués par la FTF dans son mémoire d’appel, le principe de la matérialité des faits poursuivis étant reconnu.

Dans des déclarations faites à la presse étrangère, suite à sa rencontre avec le jury d’appel, le 13 mars, le vice président de la FTF avait affirmé que la CAF va lever sa menace de disqualifier la Tunisie pour la CAN-2017.

“Les choses ne sont officialisées encore, mais suite à ma rencontre avec Issa Hayatou, pour moi le litige est définitivement réglé”, avait-t-il souligné. “Il va falloir que le comité exécutif de la CAF lève la sanction d’élimination de la CAN-2017″, avait-il ajouté, mais je suis tout à fait rassuré, étant donné que la Tunisie est parmi les équipes pour le tirage au sort”.

 

Print Friendly

Plus :  Actu   National   Ness   News   Sport






  • Envoyer