Musée du Bardo – Louvre : Un chantier portera sur l’aménagement de l’une des salles du musée

La lettre d’intention signée le 18 avril 2015 entre la ministre française de la Culture, Fleur Pellerin, et son homologue tunisienne, Latifa Lakhdhar, devrait être suivie de la signature d’une prochaine convention qui va définir le deuxième vaste chantier d’intervention du Musée du Louvre au Bardo.

jean-luc-martinez-louvre-bardo

La deuxième convention devrait porter sur l’aménagement muséographique de l’une des trois salles: Mahdia, Bulla Régia ou Thuburbo Majus” a déclaré à l’agence TAP Jean Luc Martinez, président directeur du musée du Louvre à Paris.

Ce travail, a-t-il expliqué, a consisté à “dresser un bilan de l’ensemble des sculptures romaines du Bardo, de faire des préconisations en terme de restauration et de les aider aussi pour la publication scientifique d’un catalogue sur ces sculptures datant de 2000 ans”.

A cet effet, il a annoncé que l’une des trois salles citées sera retenue comme une deuxième étape dans un vaste chantier en perspectives.

A ce sujet, il a précisé que le deuxième chantier sera dirigé éventuellement par “les mêmes expertes qui ont acquis depuis 2009 une connaissance assez complète de la collection du Musée du Bardo mais aussi en matière de formation des restaurateurs tunisiens aux métiers de la pierre”.

A ce propos, Jean Luc Martinez a fait remarquer que la restauration des sculptures posées sur des socles en bois datant de 1900-1904 avec des techniques de l’époque c’est à dire collées au plâtre avec généralement des éléments métalliques, est un travail qui est long, rigoureux, et qui nécessite beaucoup de patience, de savoir-faire et de technicité.

C’est d’ailleurs pourquoi, a t-il mentionné que l’objectif de la collaboration entre les musées du Louvre et du Bardo est de former des restaurateurs en Tunisie pour qu’il prennent la relève afin de créer un atelier de restaurateurs spécialisés”.

Cela dit, l’objectif ultime consiste non seulement à former des restaurateurs aux métiers de la pierre mais aussi des conservateurs, des documentalistes et des régisseurs, autant de métiers indispensables dans un Musée” a conclu Jean Luc Martinez, Président-Directeur du Musée du Louvre.

Tekiano avec TAP

Print Friendly

Plus :  Actu   Kult   TopNews






  • Envoyer