Débat autour de la nouvelle carte technologique et de la stratégie “Tunisie Digitale 2018”

Les ministères des Technologies de la communication et de l’Économie numérique et l’Association professionnelle tunisienne des banques et établissements financiers ont organisé, jeudi 30 avril 2015 à Tunis, un déjeuner-débat autour du lancement de la carte technologique auprès du public, ainsi que de la présentation de “Tunisie Digitale 2018”, la  stratégie de diffusion de l’économie numérique à travers tout le pays.

debatticbanner

Le débat a été animé par le ministre Noomane Fehri, Mme Faiza Fekih de la Banque centrale de Tunisie et Habib Ben Saad, président de l’APTBEF, en la présence de nombreux DG de banques tunisiennes, de représentants d’organismes publics, de médias et d’entreprises orientées TIC.

Les 3 projets prioritaires de Tunisie Digitale 2018

Après une brève discussion sur le développement du secteur des nouvelles technologies, des possibilités de financement et de l’apport du secteur bancaire, M. Fehri a évoqué la nécessité de concrétiser 3 projets prioritaires de la part de l’Etat, qui vont dans le sens du programme Tunisie Digitale 2018: La démocratisation de l’internet haut débit au sein des familles (estimées à 2 millions 700 mille) qui bénéficieront d’au minimum, 4 méga/s de connexion, instituer l’école numérique et enfin, la numérisation de l’administration (e-gov).

tic

La carte technologique annoncée pour le 15 mai prochain

«La carte technologique, dont le déploiement est prévu d’ici le 15 mai, servira non seulement à l’augmentation du taux de bancarisation en Tunisie, mais aussi arriver à l’inclusion économique, qui est l’objectif principal de tout politicien et citoyens !» a lancé le ministre, voulant ainsi faire passer un message optimiste aux jeunes tunisien, qui attendent beaucoup de cette nouvelle carte.

Comparant le fossé numérique qui sépare les peuples à une révolution industrielle, Mr Fehri a insisté sur l’importance d’adopter les nouvelles technologies avant que l’écart ne soit trop important à combler : «Il est aujourd’hui temps de prendre conscience de cette réalité basée l’économie numérique et évolue selon une courbe exponentielle. Notre vie va radicalement changer d’ici les dix années à venir, au rythme des cents dernières années, si ce n’est plus ! » a-t-il dit.

Enfin, le ministre a mis en exergue des différents chantiers en attente concernant «Tunisie Digitale» 2018 qui rappelons-le, est un événement technologique estimé à 5 milliards de dinars et qui sera financé à hauteur d’un tiers par le public et de deux tiers par le privé.

 

S.B.N

Print Friendly

Plus :  Actu   Tek   TopNews






  • Envoyer