Le prix Goncourt du 1er roman est décerné à l’Algérien Kamel Daoud

L’Algérien Kamel Daoud a été récompensé du prix Goncourt 2015 du premier roman pour Meursault, contre-enquête aux éditions Actes Sud, mardi 5 mai, chez Drouant.

kamel-daoud-contre-enquete

Trois autres auteurs étaient en compétition pour ce prix: Miguel Bonnefoy pour “Le voyage d’Octavio” (Payot-Rivages), Kiko Herrero pour “Sauve qui peut Madrid” (P.O.L) et Jean-Noël Orengo pour “La Fleur du Capital” (Grasset).

Dans cet ouvrage, Kamel Daoud, journaliste au Quotidien d’Oran, raconte l’histoire du frère de l’Arabe tué par Meursault, dans L’étranger de Camus, qui a soif de reconnaissance cinquante ans après les faits, dans l’Algérie contemporaine.

L’écrivain a également remporté le prix des Cinq continents de la francophonie 2014 pour ce premier roman.

Tekiano avec livreshebdo.fr

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   Kult   News






  • Envoyer