Hayet Amri, lauréate de trois prix à la compétition internationale des inventeurs honorée par le CREDIF

Une cérémonie en l’honneur de l’inventrice tunisienne Hayet Amri, lauréate de trois prix à la compétition internationale des inventeurs tenue, récemment, à Cannes, a été organisée, mercredi au siège du centre de recherches, d’études, de documentation et d’information sur la femme (CREDIF).

hayet-amri-credif

Lors de cette cérémonie, la jeune inventrice qui vient d’être désignée comme présidente d’honneur de la fédération internationale des inventeurs, a exprimé sa volonté de lancer un projet pour promouvoir l’invention tunisienne, notamment chez les jeunes.

“Issue d’un milieu modeste de la région de Sidi Bouzid, ma réussite n’a pas été facile à accomplir en raison du manque d’intérêt accordé à l’invention scientifique en Tunisie”, a déclaré Hayet Amri au cours de cette rencontre.

A cette occasion, la ministre de la femme, de la famille et de l’enfance, Samira Merai a reconnu l’existence d’obstacles entravant la recherche scientifique dus, notamment, a-t-elle dit, au faible budget alloué au ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

A l’image de Hayet Amri qui est à la fois ingénieur en chimie industrielle et députée à l’assemblée des représentants du peuple, a-elle dit, la femme tunisienne a pu surmonter ces obstacles et a réussi à s’imposer aussi bien sur le plan national que sur le plan international.

A cet effet, Merai a souligné l’engagement de son département à fournir à la femme tunisienne les meilleurs conditions possibles afin de promouvoir sa présence dans tous les domaines, notamment le domaine scientifique.

En Tunisie, la présence de la femme tunisienne dans le domaine de la recherche scientifique, notamment dans le domaine de l’ingénierie demeure faible (30 PC), selon une étude présentée par le CREDIF au cours de cette rencontre.

La même étude rapporte que sur 241 laboratoires de recherche, 20 seulement sont dirigés par des femmes. Selon l’étude, les facteurs de ce déséquilibre entre les hommes et les femmes sont dus essentiellement aux stéréotypes sexués des métiers que les parents, médias et éducateurs véhiculent.

Tekiano avec TAP

Lire aussi :

L’inventrice et député Hayet Omri 1ère Présidente d’honneur arabe de la FFI
L’universitaire Hayet Omri remporte la médaille d’or des olympiades des jeunes inventeurs 2013

Print Friendly

Plus :  Actu   Ness   TopNews






  • Envoyer