Yunus Social Business Tunisie: Les projets sélectionnés de l’accélérateur iBDA

iBDA (اِبدأْ), premier accélérateur d’entreprises en Tunisie initié par la Banque Africaine de Développement (BAD) en collaboration avec Yunus Social Business (YSB), a retenu douze projets, suite à l’appel à candidatures lancé entre février et mars 2015.

Promouvoir l’entrepreneuriat social et de soutenir le développement d’entreprises

Ces projets sont des entreprises innovantes dont l’activité a un impact social ou environnemental dans l’écosystème.

YSB a pour mission de promouvoir l’entrepreneuriat social et de soutenir le développement d’entreprises sociales (Social Business) grâce à un programme d’accélération et un programme de financement.

ibda

L’accélérateur iBDA dure 3 mois (mai, juin, juillet) et offre un programme intensif comprenant notamment des formations de sessions de coaching individualisées avec des consultants internationaux, des sessions de mentoring avec des experts ainsi que des sessions de préparation au pitch devant des investisseurs. Différents partenaires se sont joints à l’aventure en cours de route : Robert Bosch Stiftung, le cabinet Mazars, l’université de Yale et l’agence de communication J. Walter Thompson (JWT).

Un appel à candidature sur l’ensemble du territoire national

« L’appel à candidature au programme iBDA a eu des échos dans tout le territoire tunisien grâce à nos efforts dans les régions mais aussi grâce aux collaborations fructueuses avec les multiples initiatives entrepreneuriales avec qui nous avons œuvré pour faire participer les entrepreneurs appartenant à leurs réseaux », a déclaré Leila Charfi, Tunisia Country Director à YSB».

Afin de toucher un maximum de candidats potentiels, YSB Tunisie était, en effet, présente dans les conférences majeures sur l’entrepreneuriat, les médias nationaux et régionaux et sur les réseaux sociaux. Elle a également collaboré avec des institutions publiques telles que l’APII ou la BFPME, avec des réseaux comme la CONECT et le centre des jeunes dirigeants, ainsi qu’avec des organisations privées telles que MERCY CORPS, Souk Ettanmia, Réseau Entreprendre, LAB’ESS, FIKRA, ENPACT, COGITE, le CTES, WES, ou encore EFE Tunisie.

Plus de 600 candidatures !

Le programme a reçu au total 680 candidatures, dont 150 dossiers complets, provenant des 24 gouvernorats de la Tunisie, agissant dans des domaines d’activités très diversifies tels que l’Environnement (24%), l’artisanat (20%) ou les TIC (15%), et ayant différents niveaux de maturité (65% des projets étant en phase de prototypage).

Trois étapes de sélection ont eu lieu. Tous les projets ont, dans un premier temps, été examinés puis 35 d’entre eux ont été présélectionnés. Des entretiens téléphoniques ont ensuite été effectués à l’issue desquels 22 candidats ont été retenus. Enfin des entretiens physiques et des visites de terrain dans les locaux des entreprises ont permis d’arrêter un choix sur 12 projets devant bénéficier de l’accélérateur iBDA.

Présentation des 12 projets retenus:

_ Développement et commercialisation d’un bracelet de monitoring de pouls en temps réel permettant un meilleur suivi des patients atteints d’arythmie cardiaque. Les données transmises par le bracelet seront analysées pour une intervention médicale en cas d’urgence.

 

_Tri et collecte des déchets produits dans les chantiers. Recyclage d’une partie de ces déchets (sable et gravas) et revente de l’autre partie des déchets à des entreprises de recyclage.

 

_ Valorisation des déchets textiles des pays scandinaves et des produits d’artisanat tunisien à travers la mise en place d’une Market Place permettant l’échange de vêtements usagés avec des produits d’artisanat issus du commerce équitable.

 

_ Création d’un espace de co-working offrant une nouvelle façon de travailler et répondant à l’évolution du travail : plus flexible, plus dynamique, proposant des solutions logistiques à ses membres et favorisant les échanges professionnels.

 

_ Projet qui œuvre à améliorer les conditions de vie et les revenus des femmes rurales du Cap Bon en renforçant le secteur de la production et de la commercialisation d’huiles essentielles dans la région.

_Projet destiné à contribuer à l’autonomisation et l’inclusion sociale et économique des personnes handicapées de la région de Sidi Bouzid en les impliquant activement dans la conception, la production et la commercialisation de mosaïques artisanales.

 

_Projet de collaboration avec les taxiphones existants en leur proposant de nouveaux services à valeur ajoutée pour leurs clients tels que les payements de factures et la livraison des colis. Ceci leur permettra d’augmenter leurs chiffres d’affaires et de drainer plus de clients.

 

_ Ferme d’animation périurbaine. Lieu d’apprentissage complémentaire à l’éducation nationale pour la sensibilisation à l’environnement, à la découverte du milieu rural, au patrimoine naturel, à la vie animale et végétale et à sa diversité.

 

 

_ Mise en place d’un cluster d’innovation artisanale à travers la mise en réseau des créateurs-designers-développeurs, artisans et circuits de distribution dans une logique solidaire. L’entreprise assurera la promotion des produits d’artisanat sur les marchés locaux et internationaux.

 

_ Recyclage et valorisation des déchets en plastic collectés par les chiffonniers. Les déchets sont collectés et triés puis transformés en granulés de plastique. Ils seront ensuite commercialisés aux industries de plasturgie.

 

_ Centre de collecte de lait ovin cru dans la région de Béja, une localité encore non couverte par le réseau national des centres de collecte, permettant ainsi aux éleveurs d’écouler leur production dans le réseau formel afin de construire le relais entre ces derniers et les transformateurs.

 

_ Projet de recyclage et valorisation des déchets organiques dans la région de Tataouine en effectuant la collecte des déchets ménagers et des ordures puis le recyclage et la valorisation des déchets collectés.

 

Tekiano

Print Friendly

Plus :  Emploi   Ness   TopNews






  • Envoyer