Amira YAhyaoui quitte l’aventure Al Bawsala

La fondatrice de l’ONG tunisienne Al Bawsala, Amira Yahyaoui, a indiqué qu’elle va quitter cette aventure lancée en 2012. Al Bawsala œuvre depuis 2014 sur le droit d’accès à l’information à l’échelle nationale et locale via des projets comme Marsad.tn et baladia.marsad.tn.

amira-yahyaoui-al-bawsala

Al Bawsala a été particulièrement active pour relayer l’activité de membres de l’assemblée constituante tunisienne et à sonder les dépassements. Amira Yahyaoui passe le flambeau à la nouvelle présidente Ons Ben Abdelkarim et à Mehdi Ben Youssef.

Retour sur la texte d’Amira Yahyaoui dans lequel elle annonce son départ d’Al Bawsala mardi 30 juin :

Ce soir a été ma dernière soirée comme présidente d’ Al Bawsala , une aventure qui a commencé dans l’appartement de ma grand-mère devant le marché central il y a de ça 3 ans.

A l’époque 6 personnes y ont cru Kais, Maher, Nadia, Selim, Nabil et Emna. Sans eux cette idée folle qu’était de créer une ONG tunisienne professionnelle qui travaille sur la transparence publique et la bonne gouvernance et qui ferait travailler les moins de 30 ans était inimaginable. Je me rappelle encore les défis lancés par certains de mes amis me disant que “dans ce pays, rien n’est possible”.

Pendant ces 3 années j’ai eu la chance de travailler avec des dizaines de ce que la Tunisie a de meilleur, j’ai vécu avec des équipes fantastiques de jeunes dont la foi dans ce pays est inégalable. J’ai appris de chacun d’entre eux une nouvelle manière de penser, et vécu avec eux le bien et le mal : réussites scolaires, mariages, accidents, décès..

Aujourd’hui alors que le procès Chokri Belaïd s’ouvre enfin j’ai encore les images des personnes blessées par la police qui venaient trouver refuge dans notre bureau avenue Bourguiba, en partant j’ai eu les images inoubliables du vote pour la constitution, à quelques jours de la fin juillet je me rappelle de cet horrible sms nous annonçant l’assasinat du Hadj Brahmi, les souvenirs de la terrible attaque de Bardo alors que toute l’équipe y étaient ne me quitteront jamais, que vais-je annoncer à leur parents? Des moments de bonheur seule avec Chaima sur la route de Borma en écoutant du Mezoued me donneront toujours envie de danser.

Alors que certains proches savaient que j’étais sur le départ beaucoup m’ont posé la question “n’as tu pas peur que l’organisation s’écroule?” au fond de moi la réponse est claire, je n’ai aucun doute que l’organisation ne s’écroulera pas parce chacun et chacune de mes collègues d’aujourd’hui et d’hier est capable de prendre soin de ce bébé voire même mieux que je ne l’ai fait.

Du coup aujourd’hui chers amis virtuels je suis très heureuse de vous annoncer les noms des nouveaux propriétaires. La nouvelle présidente Ons Ben Abdelkarim, compagnon de route depuis 2 ans, un mélange subtile d’intelligence et humilité et dont le sens du patriotisme m’a toujours fasciné et Mehdi Ben Youssef dont l’immensité du savoir, la curiosité de la réflexion et l’amour pour ce pays m’ont fait verser quelques larmes.

Au delà de tout Al Bawsala a été pour moi une aventure humaine et je voudrais remercier tout ceux qui y ont cru et qui nous ont soutenu mais aussi, et sincèrement, tous ceux qui en ont douté vous nous avez permis de nous améliorer.

Merci à toute l’équipe, tous les bénévoles, tous les stagiaires, merci à tous les experts qui nous ont donné de leur temps souvent gratuitement, merci à tous les acteurs de la société civile avec qui on a collaboré et tous les politiques (ministres, élus, administration,..) avec qui ont a travaillé mais merci aussi à tous les anonymes qui nous ont inondé d’expression de soutien, à tous les taxis qui ont refusé de nous faire payer la course en soutien à notre travail et à tous tous les autres que j’ai aussi oublié..

Merci très spéciale à ma famille, très patiente, qui a accepté mes longues périodes d’absence.

L’émotion du dernier jour n’a d’égale que la beauté du chemin parcouru :’)

Tekiano

Lire aussi :

Amira Yahyaoui répond à Mohamed Ennaceur : «Les chiffres que nous avons publiés sont vrais!»

Amira Yahyaoui reçoit le prix de la fondation Chirac, Hollande et Juppé la félicitent (vidéo)

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   Ness   TopNews






  • Envoyer