IBM s’associe à Mubadala pour déployer Watson en Afrique du Nord et au Moyen Orient

IBM et Mubadala Development Company (Mubadala), société de développement commercial et d’investissement d’Abu Dhabi, annoncent un accord pour le déploiement d’IBM Watson, le système d’intelligence artificielle d’IBM dans la région MENA (Afrique du Nord et au Moyen Orient).

watson

Les deux compagnies vont collaborer pour fournir des solutions d’informatique cognitive en mode Cloud pour les secteurs de la santé, de l’éducation, de la finance et de la distribution.

La région MENA, 2ème plus grand marché IT au monde

Ce nouveau partenariat vise également à créer un large écosystème de partenaires, d’entrepreneurs, de start-ups et de développeurs, qui mettront les capacités de Watson au service de l’innovation en Afrique du Nord et au Moyen Orient.

Watson représente une nouvelle ère informatique où les systèmes intelligents sont capables de comprendre le langage naturel, d’analyser d’énormes flux de données non structurés, de répondre à des questions complexes à l’aide de corrélations et de générer et évaluer les hypothèses qu’il propose.

mubadala

En déployant Watson sur la région, Mubadala et IBM confirment leur engagement à développer l’innovation et l’entreprenariat autour des TIC sur la région MENA, en capitalisant sur l’expérience de Mubadala, première société de développement et d’investissement de la région du Moyen Orient.

Le cabinet d’études IDC prévoit que les dépenses en produits et services informatiques en Afrique du Nord et au Moyen Orient vont dépasser les 270 milliards de dollars en 2015, faisant de la région le deuxième plus grand marché IT au monde.

L’informatique cognitive, futur standard de l’innovation technologique ?

«Ce nouveau partenariat avec IBM va permettre à toute la région MENA de bénéficier de cette technologie particulièrement innovante» a dit Homaid Al Shemmari, Président Directeur Général de Mubadala Services aérospatiaux et d’ingénierie. «Nous croyons fermement qu’à travers cette alliance, nous pourrons contribuer à accélérer l’économie de savoir sur la région en accompagnant les entreprises locales autour de cette technologie avant-gardiste».

«Cette collaboration démontre à nouveau l’engagement d’IBM à déployer Watson dans le monde entier afin d’accélérer l’adoption de l’informatique cognitive et d’en faire le nouveau standard pour l’innovation technologique», a déclaré de son coté Mike Rhodin, Senior Vice President, IBM Watson. «Mubadala, grâce à sa force présence sur la région MENA, va faciliter l’accès à Watson pour les entrepreneurs et les organisations afin qu’ils puissent en tirer plein avantage ».

Une des applications les plus prometteuses de Watson en Afrique du Nord sera sans aucun doute dans le domaine de la santé où cette technologie sera mise à disposition des professionnels de la santé pour réaliser des diagnostics basés sur l’analyse de données.

En effet, Watson a déjà de nombreuses applications dans le domaine médical à l’international, avec de prestigieux hôpitaux et instituts de recherche tels que Cleveland Clinic aux Etats-Unis, qui ont adopté Watson pour la recherche médicale.

Mubadala et IBM ont établi ce partenariat à travers Injazat, la branche technologique de Mubadala, qui sera le distributeur de la technologie Watson sur la région.

Plusieurs projets créés autours de Watson

IBM a créé deux divisions autour de Watson. La première étant Watson, créée pour le développement des technologies d’informatique cognitive en mode Cloud, qui vise à commercialiser l’intelligence artificielle au sein de diverses industries ; la seconde étant Watson Health, dédiée aux docteurs, chercheurs et professionnels de la santé afin de les aider à analyser les énormes flux de données liés à la santé et leur fournir des analyses pertinentes et des outils d’aide à la décision.

A travers le monde, différentes industries utilisent Watson pour se transformer et IBM continue le déploiement de Watson dans de nouvelles régions et de nouvelles industries. Selon IDC, le marché mondial de l’analytique et des systèmes et logiciels cognitifs va passer de 4.5 milliards de dollars US en 2014 à 9.2 milliards de dollars US en 2019.

IBM travaille actuellement sur des centaines de projets utilisant Watson, un système capable de comprendre l’arabe, l’espagnol, le portugais et le japonais.

En outre, la société opère sur la région MENA depuis plus de 60 ans, et y a réalisé d’importants investissements dans les domaines du Cloud et des nanotechnologies.

L’année dernière, IBM a annoncé en Afrique le «Projet Lucy», une initiative de 100 millions de dollars US sur 10 ans, qui vise à développer la technologie Watson pour pallier aux problèmes structurels du continent tels que la santé, l’agriculture et l’éducation.

A lire:

IBM : En Afrique, le futur sera mobile
IBM révolutionne le domaine de la santé avec «Watson Health Cloud»
IBM met la puissance de l’Analytique à la portée de tous

Tekiano avec communiqué

Print Friendly

Plus :  Actu   Tek   TopNews






  • Envoyer