L’EBS et la stratégie pour l’employabilité des jeunes tunisiens

Confronté à un taux de chômage qui prend des proportions de plus en plus inquiétantes, l’Espima Business School, établissement universitaire privé, qui a ouvert ses portes en septembre dernier, a mis en place une stratégie proactive en vue de résoudre ce crucial problème de l’employabilité des jeunes.

ebs

En effet, à travers le développement de partenariats avec diverses entreprises tunisiennes l’EBS s’efforce de dispenser une formation universitaire en conformité avec les besoins du marché de l’emploi.

Les échanges entre les entreprises et les étudiants ont été établis à travers l’organisation de workshops développés à l’initiative de l’Espima Business School autour de problématiques ciblées, en partenariat avec diverses institutions de renom.

«L’innovation pédagogique: moteur de l’employabilité pour l’entreprise»

Ainsi en décembre 2014, l’EBS a organisé son tout premier workshop en collaboration avec l’University of Business and International Studies (UBIS-Suisse) et la chambre Tuniso-Suisse de commerce et d’industrie, qui fut placé sous le thème : « L’innovation pédagogique: moteur de l’employabilité pour l’entreprise ».

Ce workshop a permis aux participants de bénéficier de l’expérience de plusieurs entreprises et experts tuniso-suisses sur les stratégies liées à la formation professionnelle, la formation continue, et la formation universitaire. Et ce, dans le but d’améliorer l’employabilité des futurs diplômés et une meilleure orientation dans la gestion des carrières.

«Quelles compétences qualifiées et quels métiers d’avenir pour soutenir la croissance économique de l’Afrique»

Toujours dans l’optique de réunir professionnels et étudiants pour trouver des solutions pour remédier aux problèmes de la formation et de l’emploi des jeunes diplômés, l’EBS a organisé un second workshop en juin dernier, autour du thème « Quelles compétences qualifiées et quels métiers d’avenir pour soutenir la croissance économique de l’Afrique ». Une rencontre concocté en partenariat avec l’Institut International du Numérique et de l’Audiovisuel (IINA), l’ACN Africa Cooperation Network, le ministère de la Formation professionnelle et de l’Emploi et l’Utica.

A cette occasion, les experts et autres intervenants se sont penchés sur la question de l’adéquation de la formation à l’emploi et à l’employabilité en Afrique, les différents programmes d’appui, les programmes de coopération et échanges de compétences avec les pays africains, la présentation des métiers et compétences recherchées dans le monde de l’entreprise africaine…

L’insertion des jeunes dans le monde du travail : une priorité pour l’EBS

L’EBS a également mis en place le « Career center», une structure d’appui qui donne l’accès aux jeunes étudiants à des stages professionnels au cœur même des entreprises partenaires et aide les futurs diplômés à s’incérer dans la vie active.

L’EBS est fière de compter parmi ses partenaires des entreprises tunisiennes telles que Ooredoo, Amen Bank, Carthage Cement, Takafulia, Unifactor, l’UBCI…

Toujours dans le même esprit, l’EBS annonce l’organisation, en septembre prochain, d’une « journée de l’entreprise », permettant ainsi de réunir professionnels et académiciens autour d’une table ronde afin de traiter des problématiques spécifiques aux différentes formations.

Une belle opportunité pour les étudiants de créer une kyrielle d’échanges avec des professionnels. Ainsi, en espérant faire de ces étudiants les professionnels de demain, l’EBS a choisi de se démarquer par un enseignement répondant aux attentes du marché du travail.

Tekiano avec communiqué

Print Friendly

Plus :  Emploi   Ness   News






  • Envoyer