Tunisie- terrorisme : ces jeunes qui meurent pour que vous viviez!

Ezzedine Belhaj Nasr, assassiné par bal à Sousse le 19 août.

Ezzine Youssfi et Jamel, tués à Kasserine en essayant de désamorcer une bombe le 17 août.

Abdelaziz , Mourad, Samir et Jamel, décédés le 17 août, suite à un accident avec une voiture militaire sous-équipée…

Ils ont 22, 25, 27, 29 ans au plus, et ce sont des tunisiens décédés cette semaine d’août 2015.

salut militaire tunisie

Des tunisiens qui avaient des familles, des enfants, un rythme de vie infernal mais aussi des rêves, des ambitions et un objectif commun: protéger la Tunisie, assurer sa pérennité et faire en sorte que d’autres tunisiens vivent en paix !

La liste est longue et s’allonge dans l’indifférence de citoyens qui se sont habitués à ces news, lancées par les radios entre deux bulletins météo. Des informations qui quelques mois auparavant, imposaient un deuil national, faisaient déplacer des hommes d’état et  réveillaient l’indignation de milliers de personnes. Sans parler des plateaux télé qui s’arrachaient les témoignages des familles.

« Ah ! Un autre soldat est mort…Kasserine est une zone chaude… », « Une mine a fait sauté une voiture militaire, mais jbal châambi est une zone à risque », « Il est mort dans la zone touristique de Sousse, ce n’est pas un touriste, heureusement… ».

Aujourd’hui, ces défenseurs de la nation, ces protecteurs, s’en vont dans l’ignorance presque totale. Tout en trouvant et inventant des prétextes, pour justifier une mort, loin d’être banale…

Triste de constater qu’aujourd’hui,  la mort d’un soldat n’est ressentie que par la famille proche, alors qu’il est mort pour tous et afin empêcher que des terroristes ne s’infiltrent chez nous.

Triste de voir qu’une vie tunisienne perd de sa valeur, que les faits divers prennent plus d’ampleur que le départ d’un individu, qui a dédié sa vie pour la nation, que des speechs et mensonges émis par des terroristes, sans scrupules revêtent beaucoup plus d’importance alors qu’ils devraient être ignorés.

Triste de remarquer les conditions misérables dans lesquelles les jeunes soldats survivent et travaillent, qui, face à une lutte continuelle,  ne quittent jamais leur post.

La lutte contre le terrorisme est encore longue, plusieurs corps vont encore tomber et des âmes vont se perdre pour empêcher des obscurantistes de gagner du terrain. Une reconnaissance et un hommage, c’est le peu que ces valeureux soldats tunisiens doivent recevoir, c’est le peu que les familles souvent défavorisées demandent. Car nul n’est à l’abri d’une mort causée par le terrorisme, mais que cette mort s’éloigne de vos portes car ces protecteurs de la nation vous protègent !

Sara Tanit

 

مرة أخرى سيارات الموت أو القبور المتحركة بالجيش أدت الى وفات جنود بعد إنزلاق سيارتهم يوم أمس و انقلابها هذا ما جناه علين…

Posted by ‎القوات الخاصة للجيش الوطني‎ on Tuesday, August 18, 2015

 

Print Friendly

Plus :  A la une   Actu   Ness






Une réflexion au sujet de « Tunisie- terrorisme : ces jeunes qui meurent pour que vous viviez! »

  1. Madame, Sachez que nous avons signé pour mourir, nous nous sommes engagés pour épouser la patrie, nos corps, nos vies n’ont aucune importance à nos yeux, et nous ne recherchons ni reconnaissance ni récompenses, ce que nous faisons est notre devoir qu’on sois richement payés ou pas, que des personnalités viennent à nos enterrement cela n’a aucune valeur ajoutée ni pour nous ni pour nos familles, nous privés d’aller sur le front est la pire des punitions que nous pouvons vivre dans nos casernes alors nous vous remercions pour cet article, mais cessez de ne voir que le tort des autres, votre tort a vous est de ne faire que ça , nos politique et notre peuple est aussi en guerre et se dépense jour et nuit en se sacrifiant parfois, même s’il ne tien pas de fusils ou qu’il ne soit pas en pleine foret face au danger direct de mort, mais croyez moi, nos routes sont tout aussi dangereuse et chacun son combat. Pour nous seul la récompense du tout puissant est notre réconfort

  • Envoyer