Intégrer l’éducation familiale et sexuelle dans les programmes scolaires est désormais possible en Tunisie

Le sexologue et membre de l’association internationale de la santé sexuelle, Hichem Cherif a appelé, le ministère de l’éducation à intégrer l’éducation familiale et sexuelle dans les programmes scolaires.

education-sex-tunisie

Lors d’une conférence de presse tenue à l’initiative de l’association à Tunis à l’occasion de la journée mondiale de la santé sexuelle, il a proposé d’enseigner l’éducation familiale et sexuelle comme matière à option ou dans le cadre des activités des clubs dans les écoles et collèges, à raison d’une heure par semaine, par un formateur spécialisé en santé sexuelle.

“Un taux de 40% sur 100 cas de divorces est enregistré en Tunisie à cause des problèmes sexuels”, a signalé le sexologue et aussi expert en santé sexuelle et relations familiales auprès des tribunaux tunisiens.

Une étude scientifique sur «les problèmes sexuels des conjoints» sera élaborée pour la première fois en Tunisie à partir du 26 septembre courant pour une durée de 6 à 8 mois.

Elle touchera 1000 échantillons, répartis sur toute la république en optant pour le contact direct avec les interviewés, a t-il affirmé.

La Tunisie célèbre cette année la journée mondiale de la santé sexuelle avec un programme élaboré par l’association qui se focalise notamment sur l’éducation et la culture familiale et sexuelle de l’enfant et particulièrement de l’élève.

Il englobe la proclamation le 4 septembre 2015 des résultats du concours de dessin destiné aux enfants et le 8 septembre de celui destiné aux enfants à besoins spécifiques en expression écrite.

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   Ness   TopNews






  • Envoyer