Tunisie : Sit-in Des professeurs de l’enseignement primaire revendiquent des promotions exceptionnelles

Des professeurs de l’enseignement primaire observent un sit-in ouvert au siège du syndicat de l’enseignement de base relevant de l’union générale tunisienne du travail (UGTT), à la Place Mohamed Ali à Tunis, pour revendiquer deux promotions exceptionnelles (Professeur principal et professeur principal hors classe) conformément à la convention du 6 avril 2014.

ministere-education-tunisie

Dans une déclaration à l’Agence TAP, Salma Kebir, membre du comité de communication et de suivi des affaires des écoles primaires a appelé samedi le syndicat de l’enseignement de base à clarifier sa position concernant les revendications des professeurs de l’enseignement primaire qui observent, selon elle, un sit-in ouvert depuis 5 jours.

L’intervenante a tenu le syndicat pour responsable de ne pas avoir accéléré la mise en application de la convention du 6 avril 2014 signée entre l’UGTT et la présidence du gouvernement et qui stipule l’octroi de deux promotions exceptionnelles aux professeurs de l’enseignement primaire.

Salma Kebir a signalé que les professeurs de l’éducation physique et les prédicateurs titulaires d’une maitrise ont bénéficié de cette promotion exceptionnelle tandis que les professeurs de l’enseignement primaire n’en ont pas bénéficié jusqu’à présent, faisant observer que le ministre de l’éducation, Néji Jalloul, a reconnu à maintes occasions leur droit à de telles promotions.

Elle a, en outre, indiqué que les manifestants, dont le nombre a atteint environ une vingtaine ne lèveront le sit-in que si leurs revendications sont satisfaites accusant le syndicat d’être derrière ce retard.

De son côté, le secrétaire général du syndicat de l’enseignement de base, Mastouri Gammoudi, a souligné dans une déclaration à l’agence TAP que l’attribution des promotions ne relève pas des prérogatives du syndicat indiquant que cette question s’inscrit actuellement dans la liste des points en cours de négociation entre le secrétaire général de l’UGTT Houcine Abassi et le chef du gouvernement Habib Essid.

Gammoudi a réaffirmé l’attachement du bureau exécutif à la mise en œuvre de ces promotions exceptionnelles signalant que des membres du bureau exécutif ont visité les sit-inneurs et leur ont expliqué les raisons de ce retard.

Il a ajouté que le syndicat de l’enseignement de base poursuivra les négociations avec le ministère de l’éducation autour des points en suspens annonçant la tenue d’une commission sectorielle de l’enseignement de base au cours de la semaine prochaine.

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   Ness   News






  • Envoyer