FIFAG 2015 : El Waha d’Or décerné au film Yéménite “Moi, Nojoom, 10 ans et divorcée”

Le palmarès de la première édition du festival international du film arabe de Gabes (Fifag) a été annoncé dimanche lors de la soirée de clôture. El Waha d’Or dans la catégorie des longs métrages de fiction à été décerné au film “Moi, Nojoom, 10 ans et divorcée” de la cinéaste yémenite Khadija al-Salami, première femme réalisatrice et productrice au Yémen (née en 1966).

film-elwaha-dor-yemen-2015

Par contre, le prix El Waha d’Or dans la catégorie des courts métrages n’a pas été décerné.

Dans la catégorie des longs métrages de fiction, El Waha d’Argent a été décerné au film marocain “Fièvres” du jeune cinéaste Hichem Ayouch (frère du célèbre Nabil Ayouch).

Le film syrien “Ladder to Damascus” de Mohamed Malas a décroché le prix El Waha de Bronze.

Dans la catégorie des courts, le cinéma irakien a raflé les deux autres prix: El Waha d’Argent pour “Slap” de Salah Mansi et El Waha de Bronze pour le film “The sale Which Saw” de Mortada Gzar.

Il est à rappeler que le Fifag organisé par l’association Joussour de Gabès avec le soutien du ministère de la culture et de la sauvegarde du patrimoine a sélectionné pour la compétition officielle 10 longs métrages et 11 courts métrages de Tunisie et de plusieurs pays arabes.

La réalisatrice Khadija Al-Salami, première femme réalisatrice et productrice au Yémen, est née à Sana’a en 1966. Forcée par son oncle à se marier à l’âge de 11 ans avec un homme de 20 ans son aîné, elle s’est rebellée contre les valeurs tribales de sa famille. Elle a osé quitter son mari et réclamer un divorce. Elle a eu ensuite un travail à la télévision locale tout en continuant à aller à l’école le matin. A 16 ans, elle reçoit une bourse pour suivre des études universitaires aux États-Unis. Elle obtient brillamment un Master en production et direction de film de l’American University de Washington. Khadija réside en France depuis de nombreuses années. Elle a réalisé plus de 25 documentaires, la plupart d’entre eux ont pour sujet les femmes et les jeunes filles dans le Yémen contemporain.

Voici la bande annonce du film :

Tekiano avec TAP

 

Print Friendly

Plus :  Actu   Cinema   Kult   TopNews






  • Envoyer