Sanofi et l’Institut Pasteur de Tunis s’associent pour lutter contre la leishmaniose

Sanofi a annoncé, le 29 octobre, la signature d’un partenariat avec l’Institut Pasteur de Tunis, afin de lutter contre la leishmaniose cutanée grâce à des outils de sensibilisation destinés aux enfants des zones endémiques de Tunisie. Ce partenariat sera initié dans les écoles de 7 gouvernorats prioritaires, les plus touchés par la maladie et ce, avec le soutien de la Direction de la Médecine Scolaire et Universitaire du Ministère de la Santé, et du Ministère de l’Education.

3000 nouveaux cas chaque année

La leishmaniose cutanée est actuellement endémique dans 87 pays à travers le monde.1 On estime qu’il y a chaque année de 700 000 à 1,3 million de nouveaux cas dans le monde.2 La leishmaniose cutanée représente en Tunisie un problème important de santé publique, avec environ 3000 nouveaux cas déclarés par an3, principalement chez les enfants.

sanofi1

« Même si la maladie est généralement bénigne et spontanément résolutive, elle est inquiétante à cause de la chronicité des lésions et des préjudices esthétiques, psychosociaux et économiques importants qu’elle engendre. Il est utile que les populations en connaissent mieux les symptômes, le mode de transmission ainsi que les moyens de prévention afin d’améliorer la prise en charge de cette maladie et permettre de diminuer progressivement l’exposition au parasite causal, et par conséquent l’incidence des cas », a souligné le Pr.Karim Aoun, Directeur Général de la Santé et Chercheur à l’Institut Pasteur de Tunis.

«Sanofi est depuis longtemps engagé dans la lutte contre les maladies tropicales négligées et la leishmaniose en particulier. Ce combat passe par la mise à disposition de médicaments avec une politique de prix préférentiels, mais il va bien au-delà. Nous sommes aussi engagés avec nos partenaires dans la formation des professionnels de santé ainsi que dans les actions de sensibilisation et d’information des populations» a déclaré le Dr. Guillermo Doll, Directeur Maladies Tropicales Négligées et Tuberculose, Accès au Médicament, Sanofi.

Des outils éducatifs sous forme de bandes dessinées

C’est à l’occasion des 2èmes Journées Franco-Maghrébines de Parasitologie et Mycologie, qui se déroulent du 28 au 31 octobre 2015 à l’Institut Pasteur de Tunis, que les partenaires ont confirmé leur engagement commun dans la lutte contre la leishmaniose cutanée.

Sanofi et l’Institut Pasteur de Tunis mettent à disposition des outils de sensibilisation, notamment une bande dessinée éducative, ainsi que des outils d’évaluation pour garantir une bonne transmission des messages clés et une pédagogie adaptée à la population cible.

La bande dessinée intitulée « Le secret de Yamina », développée en collaboration avec les Instituts Pasteur de Tunis, notamment le Laboratoire de Recherche « Parasitoses médicales, Biotechnologies et Biomolécule » LR 11-IPT-06, et d’Alger, est disponible en arabe et en français.

Cet outil éducatif a fait l’objet d’une enquête« connaissance-attitude-pratique »(CAP), qui a démontré son efficacité auprès d’écoliers tunisiens. « La BD participera à l’éducation sanitaire des élèves dans leur milieu scolaire et à la dissémination du savoir acquis dans leur entourage, créant une conscience collective utile dans le contrôle de la leishmaniose cutanée », a déclaré le Pr. Karim Aoun.

«Grâce à cette bande dessinée développée avec le support scientifique des Instituts Pasteur de Tunis et d’Alger, et à l’expertise et au soutien des Ministères de l’Education Nationale et de la Santé, nous pouvons espérer accroitre le niveau de connaissances de la maladie et ainsi contribuer à réduire de manière significative le nombre de cas, encore trop élevé », a déclaré le Dr. Chokri Jeribi, Directeur Médical, Affaires Réglementaires et Affaires Publiques, Sanofi Tunisie.

A propos de laleishmaniose

La leishmaniose est une maladie parasitaire non contagieuse, provoquée par le parasite protozoaire du genre Leishmania. Transmise à l’homme par la piqûre d’insectes femelles infectées appelés phlébotomes, la maladie se présente sous trois formes : la leishmaniose cutanée (la plus fréquente) qui provoque des lésions cutanées laissant des cicatrices définitives ; la leishmaniose viscérale (la plus sévère), mortelle en l’absence de traitement et la leishmaniose cutanéo-muqueuse, qui affecte les muqueuses de la bouche, du nez et de la gorge.

Dans les pays du pourtour méditerranéen, la leishmaniose cutanée sévit principalement en milieu rural, dans les villages et autour des villes des zones arides et sahariennes et autour des oasis.

La leishmaniose est classée par l’OMS parmi les 17 maladies tropicales négligées à combattre.

A propos de Sanofi

Sanofi, un leader mondial de la santé, recherche, développe et commercialise des solutions thérapeutiques centrées sur les besoins des patients. Sanofi possède des atouts fondamentaux dans la prise en charge du diabète, les vaccins humains, les produits innovants, la santé grand public, les marchés émergents, la santé animale et Genzyme. Sanofi est coté à Paris (EURONEXT: SAN) et à New York (NYSE: SNY).

A propos de l’Institut Pasteur de Tunis

L’Institut Pasteur de Tunis (IPT) est un institut de recherche en santé publique sous la tutelle du ministère tunisien de la Santé. Il a pour mission de mener toutes les investigations, missions, analyses et activités de recherche se rapportant à la santé humaine et animale. L’IPT produit des vaccins etdes sérums pour les besoins locaux. Il contribue à l’enseignement supérieur aussi bien au niveau national que régional et est affilié à l’Université de Tunis El Manar. L’IPT est internationalement reconnu et collabore avec plusieurs institutions scientifiques étrangères. Il est également membre du réseau international des Instituts Pasteur, qui comprend 33 instituts à travers le monde.

Expertise de l’IPT dans le domaine des leishmanioses :

L’IPT est un centre collaborateur de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour la recherche et la formation sur les leishmanioses. Trois laboratoires de recherche travaillent sur cette maladie dans les domaines de l’épidémiologie, de l’immunologie et de la biologie moléculaire dans le cadre de projets de recherche financés par des structures et agences nationales et internationales. L’IPT a accueilli de 2007 à 2013 un Centre de recherche en médecine tropicale dans le domaine des leishmanioses financé par les Instituts de Santé Américains (NIH) et détient également plusieurs technologies brevetées licenciables dans le domaine des leishmanioses.

Tekiano avec communiqué

Références :

  1. OMS http://www.emro.who.int/fr/neglected-tropical-diseases/countries/cl-tunisia.html consulté le 9 octobre 2015
  2. OMS – Leishmaniose – Aide-mémoire N°375 – Février 2015 – http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs375/fr/
  3. OMS, Manuel pour la prise en charge de la leishmaniose cutanée dans la Région OMS de la Méditerranée orientale, 2014.
Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   Ness   TopNews






  • Envoyer