Tunisie : Inauguration officielle de la salle de Carthage au Musée du Bardo

Après cinq ans depuis le démarrage du chantier-école mené conjointement par le Musée du Louvre et le musée national du Bardo, la salle de Carthage a été officiellement inaugurée mercredi, marquant ainsi la dernière étape de restauration des sculptures romaines et de présentation muséographique dans les vitrines.

salle-carthage-bardo-2015-01

L’ouverture, prévue fin mai 2015, et retardée suite à l’acte terroriste du 18 mars dernier, donnera à faire découvrir désormais aux visiteurs 35 sculptures romaines dont 12 pour la grande statuaire et 23 portraits qui viennent compléter l’autel dédié à l’empereur Auguste et une série de statues monumentales provenant pour la plupart de Carthage: dieux et empereurs figurés en divinité (1er au 3ème siècles).

salle-carthage-bardo-2015-03

L’inauguration officielle a été rehaussée notamment de la présence de François Gouyette, ambassadeur de France en Tunisie, du directeur général de l’INP (Institut national du Patrimoine), de responsables du Louvre et du Bardo ainsi que des deux mécènes, Patrick Poupon administrateur directeur général de l’UBCI et Matthieu Langeron, directeur général de Total Tunisie, qui ont manifesté leur disposition à renouveler leur contribution à la préservation du patrimoine culturel tunisien.

En outre, l’UBCI a contribué à préserver le patrimoine culturel en tant que banque responsable et citoyenne. Aussi Total Tunisie qui s’associe à l’Institut National du Patrimoine pour contribuer au rayonnement du Musée National du Bardo. Elle s’est engagée aux travaux de réaménagement de la salle de Carthage. Pour Total Tunisie, ce partenariat tunisien permet aussi de décliner localement celui qui existe entre la Fondation Total et le musée du Louvre.

salle-carthage-bardo-2015-02

salle-carthage-bardo-2015-04

Cette dernière étape de réaménagement de la salle de Carthage s’inscrit dans le cadre d’une convention-cadre signée le 9 novembre 2009, entre le Louvre et le Musée de Bardo. Une nouvelle convention cadre signée le 18 avril 2015 et qui porte  sur l’extension du chantier-école aux collections soit de Bulla Régia, de Tuburbo Majus ou de Mahdia.

Durant le chantier, 8 stagiaires issus de la section “sculpture” de l’Ecole Nationale des Beaux-Arts, de Tunis, ont été recrutés et ont intégré un chantier-école initié par le musée du Louvre en collaboration avec le musée national du Bardo et soutenu financièrement par l’IFT.

Tekiano avec communiqué

Lire aussi :
Musée de Bardo : Inauguration officielle de la Salle de Carthage le 4 novembre

Print Friendly

Plus :  Actu   Kult   TopNews






  • Envoyer