La HAICA critique l’exclusivité du direct octroyé à “Nessma” pour la cérémonie du Prix Nobel de la paix

La Haute Autorité Indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA) a critiqué lundi l’octroi par la Présidence de la République à “Nessma TV” de l’exclusivité pour la couverture en direct de la cérémonie organisée à Carthage en l’honneur du quartet du dialogue national lauréat du Prix Nobel de la paix.

haica-instance-2015

“C’est une violation des principes de la transparence et de la concurrence loyale entre les différents médias audiovisuels”, a estimé la HAICA dans un communiqué publié lundi. “Donner l’exclusivité de la transmission en direct à “Nessma TV” et demander à la télévision Tunisienne et aux autres chaînes de télévision de reprendre l’angle choisie par cette chaîne est une atteinte à la liberté et à l’indépendance de leurs lignes éditoriales”, insiste l’Instance, mettant notamment en garde contre la marginalisation des médias publics.

La HAICA a aussi mis en garde contre “les dangers” de l’interférence du politique dans le travail médiatique rappelant les avis émis concernant l’appartenance du propriétaire de Nessama au mouvement Nidaa Tounes.

Pour sa part, la Ligue tunisienne de défense des droits de l’Homme (LTDH) a regretté ce qu’elle a qualifié de “favoritisme non justifié” pour “NessmaTV” qui a bénéficié de l’exclusivité de la diffusion en direct de la cérémonie dédiée aux lauréats du prix Nobel de la Paix.

La LTDH a qualifié cette décision d'”atteinte au droit d’accès à l’information”, affirmant sa solidarité avec le Syndicat national des Journalistes Tunisiens dans son combat pour défendre la liberté d’expression et le droit d’accès à l’information.

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Medias   Ness   News






  • Envoyer