Smart Tunisia : 50 000 emplois créés d’ici 5 ans ?

Smart Tunisia, programme destiné à faire de la Tunisie un hub numérique attractif, sera lancé officiellement, le 26 novembre 2015 par le Chef du gouvernement Habib Essid, à Tunis, avec la signature des premières conventions avec des entreprises internationales, à l’instar de SWC- ( Société World Contact) SOFRECOM Tunisie, Ericsson, Cynapsys  INC ,Vermeg Solutions ,Business & Décsion Tunisie, Advyteam Global Services, Helpline Tunisia, Allisone, Proxym-it, Focus SARL, Ardia…

smart-tunisia

Fruit d’un partenariat public-privé, l’initiative Smart Tunisia a pour objectif de créer 50 000 emplois sur une période de 5 ans,  moyennant un coût global estimé à 500 millions d’euros.

Smart Tunisia se propose d’attirer les investisseurs étrangers en leur accordant des subventions pour la création d’emplois à forte valeur ajoutée, la prise en charge des frais de certification technique pour les personnes déjà en poste ou l’octroi d’une aide à l’installation dans les technopoles du pays. L’ultime objectif étant de faire de la Tunisie un leader du marché de l’offshoring francophone et de la positionner en tant que hub des TIC pour la région Europe, Moyen-Orient et Afrique.

Une conférence de presse sera tenue,  à cette occasion, pour mieux faire connaître Smart Tunisia, au double plan international et national.

Deux ministres participeront à ce rendez-vous avec la presse, en l’occurrence, Noômane Fehri, ministre des Technologies de la communication et de l’Economie numérique, et Zied Lâadhari, ministre de la Formation professionnelle et de l’Emploi.

Communiqué

Print Friendly

Plus :  Emploi   Ness   News






  • Envoyer