Classement des 65 meilleurs chercheurs tunisiens en Mathématiques, informatique, télécommunications et sciences de l’ingénieur

Le classement des 65 meilleurs chercheurs tunisiens qui travaillent en Tunisie et à l’étranger vient de paraître.

Réalisé selon l’indice de h (h-index ou indice de Hirsch), ce classement, paru dans un article intitulé “Leading Tunisian scientists in Mathematics, Computer Science and Engineering. An Overview” de Houcemeddine Turki (Lien),  permet de quantifier la productivité scientifique et l’impact d’un chercheur en fonction du niveau de citation de ses publications dans des articles et recherches.

classementhirsh

Ce document classe les chercheurs tunisiens, selon leurs disciplines (Mathématiques, informatique, télécommunications et sciences de l’ingénieur). On y trouve également pas mal d’informations intéressantes comme le nombre de publications annuelles depuis 1995, les langues les plus utilisées dans les recherches, ou encore les pays qui collaborent le plus avec les universités tunisiennes etc.

A titre d’exemple, on peut citer : Alouini Mohamed Slim, de l’université KAUST (Arabie Saudite) classé 1er en  «ingénierie électrique», avec un indice Hirsh de 60.

hirsh

En Tunisie, on retrouve Alimi Adel, de l’université de Sfax en  «ingénierie électrique». Il est classé 24ème à l’échelle internationale et 1er à l’échelle nationale, avec un indice Hirsh de 25.

Dans les disciplines  « télécommunications » et «informatique»,  on retrouve cette fois Adel Bouhoula (université de Carthage) qui figure en sixième position parmi les chercheurs tunisiens à l’étranger et qui est classé 1er en Tunisie, un indice Hirsh de 20.

hirsh2

On remarque cependant, une forte proportion pour les chercheurs officiant à l’étranger par rapport à ceux travaillant en Tunisie (à peine 17).

De ce fait, les chercheurs établis en Tunisie devraient se tourner d’avantage vers la coopération internationale afin d’augmenter leur notoriété et leur indice de Hirsh, pris très au sérieux par les comités scientifiques et académiques étrangers.

De plus, cet indice pourrait avoir un impact positif sur le classement des universités tunisiennes à l’échelle internationale.

S.B.N

 

Print Friendly

Plus :  Actu   Ness   TopNews






  • Envoyer