Protestations à Kasserine : les mesures prises par le gouvernement tunisien

A la suite des protestations qui se sont déclenchées dans la localité de Kasserine et plusieurs régions de l’intérieur de la Tunisie, une séance de travail extraordinaire au Palais de la Kasbah a été organisée groupant plusieurs membres du gouvernement et les huit députés de Kasserine.

manifestetion-sousse kasserine

Les décisions qui ont été prises au profit de Kasserine et des régions concernées par la discrimination positive sont :

-Le recrutement de 5000 chômeurs dans le cadre des divers programmes de l’emploi

-La régularisation de la situation de 1410 personnes concernées par le mécanisme 16

-Le financement de 500 projets par la Banque tunisienne de solidarité pour un montant de 6 MD

-La création d’une commission nationale d’investigation sur les affaires de corruption dans le gouvernorat

-La transformation de toutes les terres collectives dans la région en des terres privées avant fin mars 2016

-La création de 9 chantiers pour l’amélioration de la qualité des routes et des ponts, avec un capital de 150 mille dinars, au profit des diplômés du supérieur

-La consécration de 135 MD pour la construction de 1000 logements sociaux et l’aménagement de 1000 lots en 2016

-Le renforcement du parc des ambulances et des voitures administratives dans le gouvernorat

-La consolidation de la médecine de spécialité dans la région.

Khaled Chouket, porte-parole du gouvernement, a affirmé que le gouvernement remplira également les engagements pris lors du conseil ministériel du 31 octobre 2015 consacré à Kasserine. La réunion extraordinaire de plusieurs membres du gouvernement a duré près de quatre heures.

Elle n’a pas été présidée par le chef du gouvernement Habib Essid qui participe aux travaux du forum de Davos (Suisse). La ville de Kasserine connaît depuis plusieurs jours une vague de protestations de chômeurs qui réclament l’emploi et le développement. Ce mouvement s’est étendu, à partir de mardi, à d’autres délégations et régions du pays.

Tekiano avec TAP

Lire aussi :

A Kasserine, un ras le bol général qui s’accentue… Soutien à Tunis

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Ness   News   Politik






  • Envoyer