Emploi : Lancement d’un projet de formation de 8 mille jeunes dans le secteur des TICs

formateurs-appli-projet-tic

Le ministre des technologies de la communication et de l’économie numérique Noomane Fehri a annoncé le lancement, jeudi, d’un projet visant à former 8 mille jeunes des différents gouvernorats du pays dans le secteur des TIC et des applications informatiques Le projet sera lancé officiellement, le 04 février 2016, dans le gouvernorat de Kasserine.

Dans une déclaration aux médias, jeudi, au palais des congrès, à Tunis, en marge de l’inauguration de la 1ère édition du « Tunisia Mobility Congress 2016 : forum d’affaires des technologies mobiles et des systèmes embarqués », le ministre a affirmé qu’une formation théorique et pratique de quatre mois sera assurée aux jeunes diplômés du supérieur, notamment, ceux spécialisés dans les sciences humaines. A la fin de la formation, le bénéficiaire élaborera une idée de projet pour lequel il obtiendra un don de l’Etat.

Le membre du gouvernement a rappelé que le projet a été programmé, depuis longtemps, et n’est pas en relation avec les récents événements et les manifestations revendiquant l’emploi dans plusieurs gouvernorats du pays.

Fehri a estimé que le secteur des TIC sera le sauveur de l’économie tunisienne étant donné sa grande capacité d’emploi de milliers de jeunes tunisiens. Il a, dans le même cadre, rappelé que ce secteur créera au cours des cinq prochaines années (2016/2020), 100 mille emplois directs dans le secteur privé dont 50 mille emplois sur le marché intérieur et le reste des emplois seront mis à la disposition des compétences tunisiennes à l’étranger.

Le ministre a, par ailleurs, indiqué qu’environ 20 mille emplois seront crées dans le domaine des applications de téléphonie mobile et les nouvelles technologies. La première édition du Tunisia Mobility Congress 2016 sera organisée, les 28 et 29 janvier 2016, avec la participation de plus de 30 exposants et entreprises spécialisées dans le domaine des applications mobiles.

L’objectif du salon est de faire connaître les applications et les solutions informatiques pour les mettre à la disposition des entreprises tunisiennes, eu égard à leur (applications mobiles) importance dans la garantie de l’efficience du travail et le rapprochement des services numériques des utilisateurs.

Un stand a été dédié aux jeunes tunisiens ayant réussi à programmer des applications informatiques tunisiennes en vue de les encourager à mieux faire connaître leurs produits. Fares Massaoudi, ingénieur informatique a souligné, dans ce cadre, qu’il a crée une application d’une maison intelligente.

Il s’agit d’applications électroniques permettant au propriétaire de la maison de gérer à distance plusieurs équipements dans sa maison. Le coût de l’application varie entre 2 mille et 4 mille dinars, contre un coût commercial d’environ 26 mille dinars pour les entreprises spécialisées dans cette technologie.

Print Friendly

Plus :  Emploi   Ness   News






  • Envoyer