L’animatrice égyptienne Riham said écope de 18 mois de prison ferme

La journaliste et animatrice égyptienne Riham said  va écoper de 18 mois de prison ferme après sa condamnation lundi 29 février 2016 par le tribunal égyptien pour «injure et violation de la vie privée».

sabaya-khair

L’animatrice avait accueilli dans son émission Sabaya Khair une jeune fille qui a été agressée dans un centre commercial. Elle a manipulé le Smartphone de l’agressée pour en extraire des photos privées et compromettantes et l’a accusé de provoquer son agresseur.

Riham Saeed n’a pas été arrêtée car le tribunal a fixé une caution d’environ 3500 dinars tunisiens qui lui permet de rester libre jusqu’à ce qu’elle épuise tous les recours en appel et cassation…

Tekiano

Lire aussi :

Quand une animatrice égyptienne dérape, les marques se retirent de son émission sur Twitter

Print Friendly

Plus :  Medias   Ness   News






  • Envoyer