«Tunisie Catering» reprend du service à partir du mardi 1er mars

Le transporteur aérien national Tunisair a annoncé lundi la reprise officielle de l’activité de “Tunisie Catering”, et ce, à partir du 1er Mars 2016.

fawzi-kaabach-tunisie-catering

Cette reprise permet au transporteur national, après le retour à la normale au niveau des escales de Monastir et de Djerba, de fournir les prestations catering à l’ensemble des destinations desservies par Tunisair.

Lors d’une réception, organisée lundi au siège de “Tunisie Catering”, près de l’Aéroport de Tunis Carthage et à laquelle ont été assistés les ministres du Transport et des Affaires Sociales et le PDG de Tunisair, le DG de Tunisie Catering, Faouzi Kâabachi, a fait valoir que «cette reprise serait de nature à permettre le regain progressif et rapide des standards qualitatifs, tels qu’ils l’étaient avant les difficultés et problèmes récurrents qu’a connus Tunisie Catering durant ces trois dernières années».

Il a affirmé que l’entreprise n’a réussi la reprise de ses activités qu’avec l’attachement de ses employés et de leur résistance face au chômage.

« Tunisie Catering » emploie 360 agents répartis sur trois unités installées à Tunis (160), Monastir (100) et Djerba (100).

La PDG de Tunisair, Sarra Rejeb, a, de son côté, considéré que ce nouveau départ de « Tunisie Catering» est de bon augure pour l’avenir de Tunisair, en lui permettant de reprendre son positionnement, surtout qu’elle a réussi, dans une large mesure, à réduire les heures de retard dans ses vols.

Elle a fait savoir que l’entreprise française « newrest » a présenté à la vente sa part (34%) dans le capital de Tunisie Catering , mais Tunisair qui détient seulement 45% du capital, n’est pas habilitée à prendre la décision du rachat pour récupérer « Tunisie Catering »

Les employés de « Tunisie Catering » qui n’ont pas caché leur enthousiasme ont émis leur souhait de « voir leur entreprise s’intégrer au sein de Tunisair, comme auparavant ».

Le membre du syndicat de base de Tunisie Catering à l’Aéroport de Tunis-Carthage, Hattab Abbassi, a appelé dans une déclaration à l’agence TAP, à la révision des contrats commerciaux avec certains clients, à l’Instar de Tunisair, premier client de Tunisie Catering à l’effet de lui garantir un nouveau départ et d’éviter sa fermeture, encore une fois.

Il a précisé que le prix moyen d’un repas dans la classe économique présenté à bord des avions de Tunisair est de 3,9 dinars, jugeant ce prix trop bas et ne couvrant pas les coûts de revient, ce qui ne permet pas d’assurer la rentabilité de Tunisie Catering.

Lire aussi :

Nomination : Faouzi Kaabachi nouveau DG de Tunisie Catering

Print Friendly

Plus :  Actu   Ness   News






  • Envoyer