Chifco, première startup Tunisienne lauréate du French Tech Ticket

La startup tunisienne Chifco, spécialisée dans l’Internet des Objets et le Machine to Machine a remporté un ticket pour l’édition de 2016 de la French Tech, un programme désigné aux entrepreneurs du monde pour les accompagner dans le développement de leurs startups.

chifco

1372 candidats ont participé à travers plus de 100 pays différents à l’édition de 2016 et 23 lauréats ont été choisis, parmi lesquelles une seule startup Tunisienne, la première d’ailleurs à remporter un ticket pour la French Tech.

La startup Chifco, fondée en 2011 et spécialisée dans l’Internet des Objets, développe des solutions intelligentes à forte valeur ajoutée, telles que des plateformes de bout en bout de Home Automation, ou de gestion de flotte automobile, ce qui lui a déjà valu un premier intérêt à l’international.

Représentée par son fondateur et CEO Amine Chouaieb et son Directeur Stratégie et Organisation Mehdi Karoui, Chifco a été reçue à l’Élysée par François Hollande, à l’occasion d’une réception organisée en l’honneur des lauréats de la French Tech, où il a parlé de l’évolution des startups en France, leur rôle dans l’expansion économique et a exposé le plan qu’a la France d’attirer plus de talents internationaux.

Répondantà une interview sur le site Maddyness.com, Chifco a précisé que le constat de départ derrière la création de Chifco était «de pouvoir créer quelque chose pour les Tunisiens avec des compétences locales, afin de créer une valeur ajoutée en terme de sécurité, de confort, et d’optimisation de consommation d’énergie, et de familiariser le marché Tunisien avec les services proposés par les technologies de pointe, telle que l’Internet des Objets».  Cependant, Chifco se destine aussi à devenir un acteur majeur dans son secteur dans la région EMEA d’où sa participation à la French Tech Ticket qui lui permettra de bénéficier de 3 grands axes : le coaching et le monitoring, déjà mis à sa disposition par l’incubateur de renom, 50 Partners ; l’internationalisation et à terme aussi, une levée de fond à l’international pour développer ses produits sur le marché Européen.

Tekiano avec communiqué

Print Friendly

Plus :  Applis   Non classé   Tek   TopNews






  • Envoyer