Médias : La HAICA adresse une mise en garde à la Radio “Sabra FM”

Le Conseil de la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle a adressé, mercredi, une mise en garde à la Radio “Sabra FM” l’invitant à éviter de publier des vidéos ou messages de nature à semer la zizanie et à répandre la peur parmi les citoyens.

haica-instance-2015

Dans un communiqué rendu public, jeudi, la HAICA indique que l’unité de monitoring de l’Instance a noté la présence, sur le site électronique de la radio, d’une séquence vidéo, en date du 16 mars, tirée d’une émission de la chaîne de télévision libyenne Al-Jamahiriya sous le titre « Un journaliste libyen : votre gouvernement et votre président sont daechiens et Tunis croulera sous le feu de Daech ».

Cette séquence comporte de graves accusations portées par un étranger contre les institutions de l’Etat qui sont de nature à ébranler la stabilité nationale et à semer la peur parmi les citoyens.

Les propos contenus dans la vidéo ne peuvent être qualifiés d’informations précises, estime la même source, notant que ce ne sont que de simples réactions personnelles du journaliste.

La HAICA estime que le contenu de la vidéo ne nécessite aucune correction, ni droit de réponse, surtout qu’il comprend des accusations de traîtrise.

La diffusion de cette séquence vidéo, ajoute la HAICA, représente une atteinte aux dispositions relatives à la liberté d’expression et une violation flagrante de l’article 30 du décret-loi 116 de l’année 2011.

La HAICA précise que son conseil a entendu le représentant juridique de la radio Sabra FM qui a reconnu l’irrégularité et promis de retirer la vidéo du site.

La HAICA avait adressé, en février dernier, une mise en garde aux chaines de télévision privées Al-Hiwar Attounsi et Al-Janoubia ainsi qu’à la station radio Sabra FM leur demandant de se conformer aux règles déontologiques de la profession.

Print Friendly

Plus :  Medias   Ness   News






  • Envoyer