Jazz à Carthage 2016 : la douce Selah Sue et les électrifiants Electro Deluxe inaugurent la 11ème édition

La 11ème édition du festival Jazz à Carthage débute vendredi 08 avril 2016 avec deux invités de marque; la belge Selah Sue et le groupe Français Electro Deluxe pour une soirée sold out depuis quelques jours puisque les fans se sont rués pour acquérir les billets de ce premier concert.

jazz carthage electro deluxe selah sue

La chanteuse belge Selah Sue est connue pour son single à grand succès « Alone ». Elle présentera au public tunisien son nouvel album Reason dans le cadre d’une tournée qui l’emmène dans un tour d’Europe et à New York.

Le single Alone de Selah Sue:

La chanteuse, âgée de 26 ans, est la plus jeune artiste qui participe à cette 11ème édition de Jazz à Carthage. Elle a récemment remporté le prix de la meilleure artiste solo (Solo Vrouw) dans le cadre de la 9ème édition des Music Industry Awards (MIA’s). Stromae a remporté l’équivalent masculin de ce prix lors de cette édition.

Une vidéo de Selah Sue a fait le buzz dernièrement sur les réseaux sociaux. Elle la montre chantant dans l’aéroport de Bruxelles, un an jour par jour avant les attentats qui ont frappé ce même endroit…

Electro Deluxe viendront animer la 2ème partie de soirée. Les mélomanes se régaleront avec des brassages musicaux inédits, du jazz, swing, Funk et du soul qui risquent de ne laisser personne assis.  Le groupe français est composé de Arnaud Renaville (batterie),  Jérémie Coke (bass), Thomas Faure (saxophone), Gael Cadoux (clavier), Vincent Payen ( trompette), James Copley (chant) et Bertrand Luzignant (trombone).

Le groupe est connu pour ses collaborations avec plusieurs artistes phares du moment, des musiciens ou des chanteurs souvent jeunes mais talentueux à l’instar de Ben l’Oncle Soul, Michel Jonasz ou Sugar.

Single Electro Deluxe Big Band – Let’s Go To Work:

Avec Electro Deluxe, il y’aura de l’énergie débordante sur scène, un esprit année 70 qui n’est pas sans rappeler des agitateurs et génies de la scène comme James Brown ou Lucky Peterson…

S.B.

Lire aussi :

11ème édition de Jazz à Carthage : Le Programme

 

Print Friendly

Plus :  Jazz à Carthage   Kult   Musik   TopNews






  • Envoyer