Ericsson publie son 23ème rapport sur le développement durable et la responsabilité d’entreprise

Ericsson  vient de publier son 23ème  rapport sur le développement durable et la responsabilité d’entreprise, qui dresse le bilan de sa performance en 2015 dans les trois domaines suivants : conduite responsable des activités ; énergie, environnement et changement climatique ; accès aux communications pour tous.

ericsson2

Le rapport indique que les TIC peuvent permettre la réalisation des 17 objectifs de développement durable définis par les Nations Unies, voire même de l’accélérer.

Hans Vestberg, PDG d’Ericsson, a déclaré à cette occasion : « Les objectifs de développement durable des Nations Unies établissent une orientation claire vers un monde plus durable et les TIC constituent un puissant levier de réalisation de ces objectifs. Nous avons l’intention de poursuivre sur la lancée de 2015 afin que tous puissent bénéficier des opportunités offertes par la société en réseau ».

Conclusions concernant la conduite responsable des activités

La conduite intègre et transparente des activités constitue un pilier de l’engagement d’Ericsson en matière de  développement durable et de responsabilité d’entreprise.

ericsson1

Le rapport établit que 99 % du personnel  d’Ericsson a pris connaissance du Code d’éthique de l’entreprise. En 2015, le dispositif  mis en place par Ericsson pour signaler, de manière totalement sécurisée, les soupçons de violation a été renforcé afin de soutenir les meilleures pratiques anti-corruption du secteur.

 

Prouvant son engagement vis-à-vis du respect des droits de l’Homme, Ericsson a, pour la deuxième année consécutive, produit un rapport appliquant les Principes directeurs relatifs aux entreprises et aux droits de l’Homme définis par les Nations Unies dans leur cadre de référence et continue d’être la seule entreprise du secteur des TIC à le faire.

Conclusions concernant l’énergie, l’environnement et le changement climatique

D’après les études menées par Ericsson, l’utilisation des nouvelles technologies permettrait d’obtenir jusqu’à 15 % de réduction des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030, soit plus que l’empreinte carbone actuelle de l’Union européenne et des Etats-Unis réunis.

ericssoniot

En 2015, Ericsson a atteint l’objectif qu’il s’était fixé, de compenser deux fois la quantité de CO2 issue de sa propre empreinte carbone, grâce à des solutions intelligentes de réseaux électriques et de transport.

La plateforme radio Ericsson (Ericsson Radio System), les nouveaux logiciels ou encore les solutions de couverture des zones rurales sont autant de solutions conçues pour aider les clients à optimiser leur performance énergétique.

En 2015, Ericsson a dépassé son objectif de réduire de 30 % les émissions de CO2 par salarié et ce, avec deux ans d’avance sur la date prévue. Cela s’est traduit par une réduction de 42 % par rapport à la référence 2011.

L’accès aux communications pour tous

A la fin de l’année 2015, près de  20 millions de personnes auraient bénéficié directement des initiatives Technology for Good d’Ericsson.

Le projet éducatif Connect To Learn, initiative globale menée conjointement par Ericsson, l’Institut de la Terre de l’Université de Columbia et l’organisation Millennium Promise, est désormais déployé dans 22 pays, profitant à plus de 76 000 étudiants. En 2015, ce projet a été élargi au Myanmar, à l’Inde, à la Tunisie et au Sri Lanka.

Les services financiers mobiles ont le potentiel de changer la donne, favorisant l’insertion sociale et financière. En 2015, Ericsson a apporté son soutien à l’ASBANC, association nationale des banques péruviennes, dans le cadre d’une initiative visant à fournir des services financiers mobiles de nouvelle génération à 2,1 millions de Péruviens, soit environ 7 % de la population, en cinq ans.

Le programme de bénévolat Ericsson Response a fêté ses 15 ans au cours de l’année. A ce jour, ce programme a permis de soutenir 40 opérations humanitaires dans 30 pays et a été déployé, en 2015 en Iraq, au Népal, en Sierra Leone, au Sud Soudan et au Vanuatu.

Pour accéder au rapport complet, cliquez ici.

Tekiano 

Print Friendly

Plus :  Actu   Tek   TopNews






  • Envoyer