Tunisie : Les plages interdites de baignade cet été 2016

20 plages sont interdites à la baignade pour l’été 2016 en raison de la médiocrité des eaux, a annoncé, jeudi, Mohamed Rabhi, directeur général de l’hygiène du milieu et de la protection de l’environnement au ministère de la santé.

tunisie-plages-interdites-2016

Lors d’une rencontre avec la presse organisée au siège du ministère de la santé sur “le classement des plages, la présentation du programme sanitaire spécifique au mois de Ramadan et les préparatifs de la saison estivale”, Rabhi a indiqué que ces 20 plages interdites à la baignade cet été sont réparties sur 5 gouvernorats : l’Ariana, Ben Arous, Bizerte, Sousse et Gabès.

Voici la liste comme suit par gouvernorat  :

Ariana (3) :

–  Cité des juges
– Canal du Golfe
– La plage située à 500 mètres au nord du Canal du Golfe à Raouad
– La plage d’El Hassiane à Kalaat el-Andalous

Ben Arous (8) :

– La plage située en face du bassin versant d’Oued Ninou à Hammam-lif
– La plage située à 100 mètres au nord du bassin versant d’Oued Miliane
– La plage située en face du bassin versant d’Oued El Maizet
– La plage située en face du bassin versant d’Oued Boukhamsa à Ezzahra

Bizerte (5) :

– La plage située en face de la décharge d’évacuation d’eaux de pluie à Sidi Salem (Nord Bizerte),
–  La plage de Baali (Menzel Jemil),
– La plage de Sidi al-Horchani,
–  La plage du Port de pêche de Menzel Abelharmane
– La plage Roundo à Menzel Bourguiba.

Sousse (1) :

– La plage de Caïd Souassi (Oued El Hallouf).

Gabès (2) :

– La plage  Chott Essalem

– La plage à côté du port de pêche de Gabès.

Le responsable a par ailleurs indiqué que les autorités concernées au sein des ministères de l’intérieur, de l’environnement et du développement durable ont été informées afin de prendre les dispositions nécessaires en vue d’interdire la baignade dans les plages précitées et mettre les signaux relatifs à l’interdiction.
Les services spécialisés ont relevé, lors de la période écoulée de l’année 2016, plus de 1955 échantillons d’eaux de mer. Les résultats de ces opérations d’évaluation des plages tunisiennes, selon les recommandations de l’Organisation Mondiale de Santé (OMS), font ressortir que 54% des eaux sont de “très bonne qualité”, 19% des eaux doivent faire l’objet de suivi”, 5% des eaux sont de “mauvaise qualité” et 4% des eaux sont de “très mauvaise qualité.”
A noter que le réseau national pour le contrôle des eaux de mer relevant du ministère de santé comporte 517 points de contrôle déployés sur tout le littoral du pays (1300 kilomètres).

Tekiano avec TAP

 

 

Print Friendly

Plus :  Actu   Ness   TopNews






  • Envoyer