Un projet de loi organique contre la discrimination raciale présenté sur la table de l’ARP

Un projet de loi organique visant à lutter contre les différentes formes de discrimination raciale en Tunisie vient d’être lancé.

racismebanner

Présenté, mardi, lors d’une conférence de presse tenue au siège de l’Assemblée des Représentants du peuple (ARP), ce projet de loi a pour but d’éliminer les différentes formes de discrimination raciale et fait incomber à l’Etat le devoir de prendre les “dispositions nécessaires et de “mobiliser les fonds” au fin de lutter contre les pratiques de discrimination raciale dans les espaces public et privé.

Texte composé de 36 articles répartis sur 6 chapitres, ce projet de loi fait écho aux plaintes présentées par des associations, organisations et citoyens contre des pratiques discriminatoires enregistrées en Tunisie, selon Rami Salhi, Directeur du bureau du Réseau euro-méditerranéen des droits de l’Homme (REMDH) à Tunis.

Initiative tripartite du REMDH, du Forum Tunisien pour les Droits Economiques et Sociaux (FTDES) et du Comité pour le respect des libertés et des droits de l’Homme de l’ARP, ce projet de loi a été appuyé et soutenu par les groupes parlementaires du mouvement Ennahdha, Front populaire et Nidaa Tounes.

A l’ouverture de la conférence, les représentants des ces groupes ont, tour à tour, exprimé leur soutien à ce projet de loi, mettant l’accent sur les efforts déployés par la société civile en vue de diffuser sur la plus large échelle la culture des droits de l’Homme et l’égalité.

Print Friendly

Plus :  Ness   News   Politik






  • Envoyer