Ericsson déploie ses premiers modules 5G avec 25 gigabits/s de débit !

Les abonnements 5G débuteront en 2020 et devraient connaître un essor plus rapide que celui rencontré pour la 4G. Le développement de la 5G est alimenté par de nouveaux cas d’usage qui auront un impact aussi bien sur les consommateurs que sur les industries.

20 grands opérateurs de téléphonie mobile concernés

Les voitures autonomes, les robots commandés à distance, les drones à retour haptique ou encore l’accès fixe sans fil d’une capacité équivalente à celle de la fibre comptent parmi les principales applications prévues. C’est pourquoi les opérateurs de téléphonie mobile se préparent dès aujourd’hui à l’arrivée prochaine de la 5G.

5g

Ericsson travaille déjà avec plus de 20 grands opérateurs de téléphonie mobile dans le monde entier sur les réseaux et cas d’usage 5G, ainsi que sur des expérimentations en 2016. Afin de faciliter l’évolution rapide des réseaux d’accès 5G et l’adoption des services liés, Ericsson a annoncé plusieurs plug-ins 5G. Ces innovations logicielles apportent des concepts technologiques 5G qui sont essentiels aux réseaux cellulaires d’aujourd’hui.

L’usage de la 5G s’appuiera sur les réseaux existants

Le LTE va continuer à se développer et à évoluer, répondant à la fois à l’augmentation du nombre d’abonnés et à leurs besoins croissants en termes de couverture applicative pour les données et la vidéo, ainsi qu’aux nouvelles applications de type LPWA (basse consommation, longue portée) pour l’Internet des objets (IoT). En 2019, le LTE sera la technologie d’accès mobile qui dominera à l’échelle mondiale, atteignant d’ici la fin 2021 un total de 4,3 milliards d’abonnements.

5g-mwc-2016

En parallèle, le développement de la 5G comprendra une évolution des technologies d’accès radio d’aujourd’hui et l’ajout de nouvelles technologies, normalisées à l’échelle mondiale, souvent dans des fréquences plus élevées. Ces fréquences plus élevées ont une portée de transmission plus courte que celle des réseaux cellulaires actuels et sont sujettes à un phénomène d’atténuation à cause de facteurs liés aux conditions météorologiques ou du feuillage, ce qui peut influer sur les performances et la fiabilité. Cependant, la clé du succès de la 5G ne se limitera pas à tirer efficacement parti de ces nouvelles bandes de fréquences, mais consistera également à s’assurer que « le tout est supérieur à la somme de ses parties » lorsqu’il s’agira de combiner le LTE avec les nouvelles technologies d’accès radio.

C’est là que les plug-ins 5G d’Ericsson entrent en jeu. Ces innovations logicielles, supportées par la solution Ericsson Radio System, sont principalement axées sur les capacités que les opérateurs peuvent exploiter au sein de leurs réseaux actuels pour faciliter leur évolution vers la 5G.

Coup d’envoi d’une évolution en souplesse des réseaux

40 % du trafic mobile mondial passe par les réseaux Ericsson, des réseaux que l’entreprise  permet de faire évoluer en souplesse en fonction des besoins des utilisateurs, des nouvelles applications et des exigences des marchés locaux. Grâce aux plug-ins 5G, les opérateurs vont pouvoir commencer à tester et à mettre en œuvre la technologie 5G dès cette année et évoluer vers la 5G à leur propre rythme.

L’écosystème de la 5G

La 5G aura un impact sur l’ensemble de l’écosystème mobile et tout ce qui s’y rattache, qu’il s’agisse des terminaux, de l’accès radio, du cœur de réseau mobile ou encore du cloud. Les plug-ins 5G d’Ericsson sont destinés au réseau d’accès radio et exploitent les innovations technologiques offertes par le banc de test radio 5G et les prototypes de radios 5G d’Ericsson déjà déployés et en expérimentation au Japon, en Corée du Sud, aux Etats-Unis et en Suède. Les prototypes de radios 5G d’Ericsson ont déjà permis d’atteindre des débits de pointe descendants de plus de 25 gigabits/s.

Print Friendly

Plus :  Net   Tek   TopNews






  • Envoyer