Huawei inaugure un centre de recherche en mathématiques, en France

Huawei vient d’annoncer l’inauguration d’un centre de recherche en mathématiques à Boulogne-Billancourt, près de Paris. Il s’agit du second centre de ce type après celui ouvert en Russie.

Grâce à ce centre, Huawei vise à faire progresser son rôle dans la recherche scientifique fondamentale, en particulier dans des algorithmes mathématiques pour conduire des percées en matière de TIC. Le centre fait également partie de l’objectif de Huawei à travailler en étroite collaboration avec le milieu universitaire français pour créer un écosystème académique florissant axé sur le développement des TIC. Il combinera l’expérience en recherche mathématique de la France avec les capacités de Huawei dans l’application pour les entreprises, et aidera à amener les talents et les technologies de la France dans le secteur mondial des TIC.

huawei

L’annonce a été faite à l’occasion de la 4ème édition des journées d’innovations de Huawei organisées à Paris, en présence de Thierry Mandon, secrétaire d’Etat français à l’Enseignement supérieur et à la Recherche, et de William Xu, Directeur exécutif et directeur du marketing stratégique de Huawei.

Regroupant 80 chercheurs, dont la plupart ont au minimum un doctorat, ce centre sera dirigé par Mérouane Debbah, chercheur en mathématiques et professeur titulaire à l’école d’ingénieurs  Centrale Supélec, spécialiste dans le domaine des télécommunications. A cette occasion, M. Debbah a déclaré « Nous allons inévitablement faire face à des barrières physiques ou des problèmes d’homogénéité pour développer les TIC.

Les mathématiques sont cruciales pour le développement  des technologies de pointe de haute performance, et des produits logiciels différenciés. Ce centre de recherches mathématiques conduira à des recherches approfondies sur des algorithmes mathématiques et pendant ce temps, Huawei forgera des partenariats étroits avec Supélec, Eurocom, l’Institut des hautes études scientifiques (IHES), Telecom Paris Tech, et beaucoup d’autres universités ».

Sur les 16 centres de recherches créés par Huawei dans le monde dont quatre au total en France. Outre le centre dédié aux mathématiques (axé sur des projets stratégiques comme la 5G et sur la conception d’une architecture globale pour les algorithmes distribués), les autres sont consacrés au design, au traitement de l’image numérique et enfin aux usages des appareils domestiques connectés.

Pour sa part, M. Mandon a affirmé que l’inauguration de ce laboratoire reflète les réalisations exceptionnelles de la France dans l’enseignement des mathématiques, et reconnaît la façon dont notre recherche de pointe peut être mise à profit pour relever les défis mondiaux en matière de TIC.”

M. William Xu,  a fait remarquer  que les mathématiques sont l’outil utilisé pour rendre tout possible. Par exemple, la logique et des algorithmes mathématiques sont la base de la gestion des quantités massives de trafic de données. Maintenant, la recherche mathématique mène à des percées nouvelles dans l’industrie des TIC. Choisir Paris pour abriter ce centre de recherches était une évidence, car la France a une longue tradition académique en la matière et elle est depuis longtemps le berceau  de mathématiciens de renom, comme peuvent en attester les nombreuses médailles Fields remportées ces dernières années.

” Huawei est déterminée à suivre ses efforts en matière d’innovation et à investir dans la recherche et le développement expérimental dans le domaine des transmissions massives de trafic de données depuis  29 ans. Nous investissons de 10% à 15% des revenus provenant de nos ventes annuelles en recherches et développement (R&D). Sur le  long terme, l’investissement a conduit à des percées stratégiques. Par exemple, les mathématiciens russes de Huawei ont fait des percées révolutionnaires dans les algorithmes pour les systèmes 2G et 3G. Il est à noter que l’intégration des algorithmes a permis à Huawei de développer les produits les plus compétitifs, les plus légers et les plus petits  ” a-t-il poursuivi.

Communiqué

Print Friendly

Plus :  Actu   News   Tek






  • Envoyer