Nizar Bouguila explique aux députés les avantages du rachat de Go Malta

Nizar Bouguila, PDG de Tunisie Telecom, a expliqué  hier, aux  membres de la commission de la réforme administrative, de la bonne gouvernance, de la lutte contre la corruption et de contrôle de la gestion des denier public à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) ;  les atouts du  marché lancé par Tunisie Telecom pour l’acquisition des parts dans le capital de l’opérateur maltais  «Go MALTA».

nizar-bouguila

Mr Bouguila a affirmé que ce marché s’inscrit dans le cadre du programme stratégique de Tunisie Telecom, notant que la valeur du crédit que l’opérateur national compte contracter, varie entre 195 et 200 millions euros sans garantie de l’Etat.

Il a indiqué par ailleurs, qu’il s’agit d’acquérir une part oscillant entre 60 % et 70% du capital de l’entreprise Go malta, qui possède deux filiales en Grèce et Chypre notant qu’il s’agit du deuxième opérateur de téléphonie mobile à Malte après Vodaphone avec 400 mille clients, et une part de marché dans les services internet de l’ordre 51%.

Les bénéfices du groupe maltais s’élèvent à près de 13,5 millions d’euros annuellement, outre un chiffre d’affaires consolidé de l’ordre de 150,2 Millions Euros.

Le PDG de Tunisie Telecom a expliqué  que  l’opérateur  national cherche à travers ce marché, à tirer profit de l’expertise du groupe maltais dans les services de la quatrième génération 4G de la téléphonie mobile et à accroître sa compétitivité dans les nouvelles applications, ainsi qu’à garantir des gains lui permettant de contrecarrer la concurrence vive sur  le marché de télécommunication.

ttcom

S’agissant d’Emiraties télécom, le responsable a souligné que le marché a été conclu sans la participation de ses représentants dans le conseil d’administration et que l’opération a été étudiée par plusieurs commissions avec la participation des ministères des finances, de l’investissement et des technologies de la communication et de l’économie numérique.

Le responsable a enfin fait savoir, que le partenaire émirati a exprimé depuis trois années sa volonté de quitter le secteur de télécommunication, affirmant que la situation financière de Tunisie Telecom s’est améliorée en 2016 et qu’elle était capable de rembourser le crédit qu’elle va contracter pour conclure ce marché.

Tekiano

Print Friendly

Plus :  News   Operateurs   Tek






  • Envoyer