L’ex-ministre tunisienne Amel Karboul nommée à la Commission Internationale de l’Education

L’ancienne Ministre du Tourisme et la secrétaire générale du Maghreb Economic Forum, Docteur Amel Karboul, a été nommée en tant que membre de la Commission Internationale de l’Education présidée par M. Gordon Brown, envoyé spécial de l’ONU pour l’éducation mondiale et ancien Premier ministre Britannique.

amel-karboul-video-bilan-ministere-tourisme

Docteur Amel Karboul a été nommée membre aux côtés de plus de vingt dirigeants du monde, dont cinq anciens présidents et premiers ministres ainsi que trois lauréats du prix Nobel tels que: Jim Kim (président, Groupe de la Banque Mondiale), José Manuel Barroso (ancien président, Commission Européenne), Felipe Calderon (ancien président du Mexique), Jakaya Kikwete (ancien président de la Tanzanie), Julia Gillard (présidente du Fond “Partenariat Mondial pour l’Education” et ancienne Premier Ministre en Australie) et Jack Ma (fondateur et président exécutif du groupe Alibaba).

Le travail de la Commission est financé par le gouvernement Norvégien grâce aux efforts de son premier ministre Erna Solberg, que Docteur Amel Karboul s’apprête à rencontrer, ce lundi 04 Juillet à Oslo, afin de travailler sur la mise au point de futurs plans de recommandations de la commission.

Cette commission, créée avec le soutien et l’approbation de M. Ban Ki-Moon, Secrétaire Général de l’Organisation des Nations Unies, du premier ministre de La Norvège, des présidents du Malawi, d’Indonésie et du Chili ainsi que du Directeur Général de l’UNESCO, vise à atteindre les objectifs de l’éducation universelle primaire et secondaire dans le cadre du développement durable pour l’éducation et ainsi garantir l’égalité des chances pour les enfants et les jeunes à travers le monde.

L’accent sera mis sur les mesures nécessaires visant à accroître les investissements à travers des résultats d’apprentissage pertinents et concrets pouvant produire un impact positif sur le développement économique et social, et également sur les liens entre l’investissement dans l’éducation (en tant que bien public)  ainsi que la croissance socio-économique.

La Tunisie est un pays précurseur dans la région MENA en matière d’éducation. Elle a, depuis son indépendance, placé l’éducation au premier rang de ses priorités. Avoir une représentativité à la Commission Internationale pour le financement de l’éducation globale est avant tout une responsabilité dans le développement de l’éducation,  notamment dans les pays en voie de développement.

Cette opportunité de servir la communauté internationale à travers la nomination d’une Tunisienne au sein de cette commission est une bonne nouvelle pour les compétences tunisiennes et ne peut que les encourager à exceller et à servir l’image du pays.

http://educationcommission.org/

A propos du Maghreb Economic Forum (MEF):

Le Forum économique du Maghreb (MEF), est un Think-et-Do Tank, fondé en 2011 sur le principe de soutenir davantage l’intégration du Maghreb et le déverrouillage de la croissance économique et sociale.

Le MEF est une plateforme dont l’objectif est de fournir un terrain propice à l’initiative et à la création en faveur des particuliers et des différents groupes, et ce à travers la mise en œuvre de solutions et recommandations.

 

D’après communiqué

Print Friendly

Plus :  Actu   Ness   News






  • Envoyer